Geopolintel

La certification forestière surveillée via satellite

vendredi 15 octobre 2021

Soutenu par l’Agence spatiale européenne (ESA), le projet par Treemetrics de plateforme pour la surveillance de la certification forestière et le comptage carbone, s’appuie sur les dernières images satellitaires Sentinel.

Allez sur ce site pour mieux comprendre ;
https://pachama.com/

Pour compléter la lecture lire cet article
La finance bleue : nouvelle dictature mondiale alimentaire
http://www.geopolintel.fr/article25...

Plus rien ne nous appartiendra si nous ne réagissons pas.

L’agence spatiale européenne (ESA) a annoncé en mars dernier avoir signé un contrat avec la société Treemetrics, fournisseur irlandais de logiciels en tant que service (Saas) appliqués à la forêt. ESA InCubed, avec Enterprise Ireland, soutiendra Treemetrics pour le développement de Satforcert, qui vise à développer une plateforme de contrôle de la certification forestière et de comptage du carbone.

« Selon la Banque mondiale (rapport 2015), la demande mondiale de bois devrait quadrupler d’ici 2050. Le défi consiste maintenant à déployer rapidement des normes de certification forestière pour répondre à la croissance exponentielle de la demande de pratiques de gestion durable des forêts et de produits forestiers issus de sources durables », a précisé l’ESA dans son communiqué. « Satforcert, qui vise à résoudre ces problèmes, utilisera les dernières données EO en intégrant des images satellite (par exemple Sentinel-2), des cartes, des documents, des listes de contrôle, des actions correctives, des processus et des rapports en systèmes centralisés remplaçant les nombreux systèmes et feuilles de calcul actuellement utilisés. Cette approche rationalisée permettra une certification forestière plus efficace et transparente. »

Satforcert sera développé en partenariat avec des acteurs majeurs de la certification de la gestion durable des forêts, dont PEFC et le Programme Biomasse Durable (SBP), une norme mondiale visant à garantir la provenance durable de la biomasse ligneuse. Sont aussi partenaires du projet le principal organisme d’audit forestier Soil Association, qui est responsable de la certification de 18 millions d’hectares chaque année, F&W Forestry, le plus grand gestionnaire forestier privé du Royaume-Uni, qui gère plus de 600.000 hectares aux États-Unis, en Amérique du Sud et en Europe, et Tillhill Forestry Ltd, le plus grand gestionnaire forestier privé du Royaume-Uni selon l’ESA.

Concrètement, la plateforme en ligne Satforcert, se connectera aux données Sentinel-2 et aux autres cartes externes fournies (WMS/WFS). Le système disposera d’un module pour analyser les images satellites et détecter les changements de couvert forestier.

L’application web principale s’intégrera à une application mobile pour collecter des données sur le terrain. Un site Web sera également créé pour partager les rapports requis par la norme de certification forestière. Satforcet se basera donc sur une approche collaborative pour partager documents, cartes et rapports et fournira des images satellites qui permettront de visualiser régulièrement la canopée forestière et ses changements au fil du temps, et se connectera également avec des cartes externes telles que les zones protégées et les cours d’eau fournis par les services forestiers nationaux.
« Ces fonctionnalités cartographiques, ainsi que la liste de contrôle et les modèles de rapport de Satforcert pour PEFC et FSC, faciliteront le travail des utilisateurs pour préparer et évaluer l’audit. L’approche collaborative permettra aux auditeurs et aux propriétaires forestiers de partager des informations et de gérer les actions correctives. Les gestionnaires forestiers pourront avoir une compréhension claire des actions requises à entreprendre et fournir des preuves en utilisant le système Satforcert. Satforcert comprend également une application mobile où les utilisateurs peuvent afficher des cartes, prendre des photos et remplir des formulaires », indique le site de l’ESA.
Il précise que les principaux clients qui pourront bénéficier de ce produit innovant sont les organismes de certification, les auditeurs, les gestionnaires de groupes de certification forestière et les gestionnaires forestiers impliqués dans la fourniture d’informations sur la certification.

Satforcert fournira également des normes de vérification du carbone et sera utilisé par Forest Carbon, qui ouvre la voie à la création de forêts au Royaume-Uni pour la capture du carbone. Enda Keane, PDG et fondateur de Treemetrics, a déclaré : « Le carbone forestier est un produit en pleine émergence que les propriétaires forestiers monétisent à travers la planète. La plateforme tirera également parti des outils de mesure de précision, de vérification et de certification de Treemetrics pour aider à réduire le risque potentiel associé et accroître l’adoption globale de cet important mécanisme ».

Satforcert, système centralisé d’appui et de contrôle numérique à la certification forestière, ne sera-t-il pas un Big Brother de la gestion forestière ? Le ministre irlandais aux Affaires, à l’Emploi et au Commerce de détail, Damien English, s’est en tout cas félicité du projet en ces termes : « Treemetrics est un exemple fantastique d’une entreprise irlandaise innovante utilisant des données spatiales numériques, rendues disponibles grâce à l’adhésion de l’Irlande à l’ESA, pour assurer la durabilité de matières premières sur Terre » !

LeBoisInternational

—  0 commentaires  —

© Geopolintel 2009-2021 - site réalisé avec SPIP - l'actualité Geopolintel avec RSS Suivre la vie du site