Geopolintel

John Podesta et George Soros ont manipulé la tentative de destitution de Trump

lundi 27 avril 2020

John Podesta et George Soros se sont associés dans le but de destituer le Président Donald Trump par l’intermédiaire de l’espion Christopher David Steele ancien officier de renseignement britannique du MI6, responsable du département Russie.
Il s’est associé avec l’enquêteur Daniel Jones et le Groupe Fusion GPS pour mener à bien ce machiavélique projet.
Soros et Podesta sont les deux financiers architectes de l’enquête de Daniel Jones, qui devrait évincer Trump de la présidence des Etats Unis en l’accusant de collusion avec la Russie et de désinformation pendant la campagne de 2016.

Daniel Jones est connu pour ses investigations qui ont révélé l’affaire de la torture de la CIA au lendemain des attentats du 11 Septembre. Il a spécialement créé deux entreprises The Democracy Integrity Project, Advance Democracy, pour démontrer l’ingérence russe dans l’élection présidentielle américaine de 2016.
Mais ses bailleurs de fonds restaient à ce jour inconnus.

Le journal The Fédéralist a signalé pour la première fois en février que Daniel Jones travaillait en collaboration avec Fusion GPS, un groupement de riches donateurs de la Silicon Valley et de New York qui ont dépensé 50 millions de dollars pour financer son enquête sur la collusion Trump-Russie aidée de l’espion spécialiste de la Russie Christopher Steele.

Chuck Ross du journal Daily Caller donne plus d’information sur ce sujet :

« Jones a déclaré au FBI en mars 2017 qu’il avait obtenu un financement de 50 millions de dollars d’un groupe de riches donateurs et avait obtenu les services de Christopher Steele ... et de Fusion GPS pour continuer à exposer l’ingérence russe dans l’élection présidentielle américaine de 2016 ».
Jones a également déclaré au FBI qu’il « avait l’intention de partager les informations qu’il avait obtenu avec les décideurs politiques ... et avec la presse ».

L’implication de John Podesta est apparue grâce à Peter Fritsch, co-fondateur de Simpson et de Fusion GPS, qui a écrit un livre, « Crime in Progress ». Il affirme que l’ancien président de la campagne de Clinton, John Podesta, a été « très utile » pour organiser des réunions de collecte de fonds pour l’enquête de Jones.
« Podesta a accepté de contacter quelques amis de l’Ouest au nom de Jones et lui a dit de ne pas divulguer son nom lors de discussions avec d’autres donateurs » Simpson Fritsch.

Chuck Ross poursuit :

« Jones n’a pas révélé les financiers de The Democracy Integrity Project et d’Advance Democracy, Inc » (les deux sociétés fondées par Jones).
Mais le Daily Caller News Foundation a confirmé que l’Open Society Foundation du milliardaire George Soros, a financé TDIP à hauteur de 1,5 million de dollars en 2017 et 2018. Un groupe financier opaque appelé le « Fond pour un avenir meilleur » a contribué à hauteur de 2 065 000 dollars à la TDIP en 2017. La Silicon Valley Community Foundation a donné 500 000 dollars à l’ADI en 2018, d’après les dossiers fiscaux.

Advance Democracy Inc. (ADI) et The Democracy Integrity Project (TDIP) en tant qu’organisations à but non lucratif ont versé à New Knowledge, une société de cybersécurité, qui a contribué à un rapport de la commission sénatoriale du renseignement sur la désinformation russe, près de 500 000 dollars en 2018.

Chuck Ross :

«  La même année, ADI et TDIP ont versé 747 608 dollars à Walsingham Partners, une société contrôlée par Christopher Steele , et 2 010 317 dollars à Bean, LLC, une société écran qui contrôle Fusion GPS [l’autre entité impliquée dans le dossier Steele utilisé pour obtenir un mandat de la FISA pour espionner le candidat et le président Trump par l’intermédiaire de Carter Page]. »

Il est à noter que ADI et TDIP, les sociétés créées par Jones pour traquer le président Trump, ont vu le jour le 31 janvier 2017, un jour après que l’avocat de Jones Eric Ciaramella ait tweeté : « #Le coup d’État a commencé ».

Geopolintel Avril 2020

Sources :
New York Times
Gateway Poundit

—  0 commentaires  —

© Geopolintel 2009-2020 - site réalisé avec SPIP - l'actualité Geopolintel avec RSS Suivre la vie du site