Geopolintel

Le 11 septembre 2001 : un alibi pour sortir du traité ABM.

lundi 8 décembre 2008

Toutes les versions de cet article :
English
français

En 2000, les futurs conseillers de l’administration Bush II, réunis au sein du groupe de réflexion « Project for the New American Century », rendent un rapport intitulé « Reconstruire les Défenses de l’Amérique » (1). Ce projet décrit la stratégie des forces armées américaines nécessaires pour la « Pax Americana » (2). Leur ambition est de créer une armée spatiale et de poursuivre le développement du bouclier anti-missile afin d’établir l’hégémonie des Etats-Unis.

Albert Wohlstetter (1913-1997) était professeur à l’université de Chicago et conseiller de la Rand Corporation. Il fut l’inspirateur du néo-conservatisme (4). En 1958 il préconise The Delicate Balance of Terror (5) l’utilisation d’armes nucléaires tactiques en liaison avec d’autres armes de précisions téléguidées suffisamment précises pour éviter les dommages collatéraux sur les populations civiles. (6) Ce faisant, il était un adversaire du traité de désarmement nucléaire signé entre l’Union soviétique et le gouvernement américain lequel restreignaient selon lui la créativité technologique des États-Unis tout en maintenant un équilibre artificiel avec l’URSS.

Le traité ABM (7), conclu en 1972 entre Nixon et Brejnev, force les américains à stopper officiellement la militarisation de l’espace. Le 8 mars 1983, en pleine « guerre froide » Reagan qualifia l’Union soviétique d’« Empire du mal » (25). Sa politique en matière de défense s’articulait autour de la doctrine « Paix dans la force ». Ainsi naquit « Star War » qui désigne le programme américain de défense antimissiles nommé « Initiative de défense stratégique » (IDS) (8) . Son lancement intervient le 23 mars 1983 . Il s’agit d’un projet de réseau de satellites pour détecter et détruire des missiles balistiques lancés contre les États-Unis.

Dix sept ans plus tard, en 2000, les néoconservateurs du PNAC (1) réclament la maîtrise de l’espace et constatent que leur programme, nécessitant une forte augmentation du budget de défense du Pentagone, ne pourra se réaliser qu’à l’occasion d’un événement d’une exceptionnelle gravité, tel qu’un nouveau Pearl Harbor. Donald Rumsfeld alors qu’il était administrateur de la Rand Corporation et juste avant qu’il ne devienne secrétaire à la Défense, a théorisé l’arme spatiale (9) . Son ambition était de créer un nouveau type d’armée et le fameux bouclier anti-missiles. Rumsfeld s’est demandé si le seul événement capable de galvaniser les énergies de la Nation et de forcer le gouvernement à agir serait une attaque destructrice contre le pays : un « Pearl Harbor spatial ». (10)

Delmart Vreland, agent des services secrets de la Navy (11), détaillera ce programme lors d’un entretien avec Mike Ruppert. Vreeland envoya en août 2001 une lettre aux autorités canadiennes dans laquelle il donne les détails concernant les attaques du 11 septembre.

Mike Ruppert : « Pourquoi étiez-vous à Moscou et en Russie fin 2000 ? » Vreeland : « J’avais été envoyé là-bas par le gouvernement des États-Unis et par l’ONI [Office of Naval Intelligence]. J’ai reçu mes ordres entre le 4 et le 7 septembre 2000. C’était pour travailler à l’ambassade canadienne sur des diagrammes et des projets concernant un système d’armes défensives [weapons defense system]. Le nom de ce système de défense est SSST [Stealth Satellite System Terminator - Système de satellite furtif Terminator]. (12) . « La seule partie dont j’ai parlé publiquement est un élément relatif à des satellites réellement en orbite actuellement, qui ne sont pas à ce jour la propriété du gouvernement des Etats-Unis. Sur conseil de mon avocat je ne peux pas parler des autres composants. »

Vreeland donne une description du système ABM américain et précise que les satellites utilisés sont de type civil. Il rapporte ces informations pour donner du crédit à ses révélations sur le 11 Septembre. Ce qu’il a voulu nous dire c’est : « Vérifiez ce que je dis sur l’ABM et que personne n’a dit avant moi, et vous verrez que je dis la vérité sur l’affaire du 11 Septembre.

Les attentats du 11 Septembre ont été le bon de sortie du traité ABM de 1972.

En juin 2001, eut lieu un exercice de simulation militaire appelé Amalgam Virgo (13). le visage de ben Laden apparaissait déjà sur le document d’état-major (14) Cet exercice impliquait l’hypothétique scénario d’une frappe d’un missile de croisière et ressemblait en tous points à l’attaque du Pentagone. Il sera cité lors de la commission d’enquête des attentats en 2004 mais aucune investigation ne sera menée (15) Autre coîncidence, le jour des attentats du 11 septembre se déroulait aussi un exercice de simulation de guerre nucléaire appelé « Global Guardian »(16). La marine faisait partie de cette opération et avait la capacité d’envoyer un missile sur le Pentagone grâce au système AEGIS (17). Venant de subir une agression terroriste inédite sur son propre sol et se considérant en guerre , les États-Unis réclament l’aval de la légitime défense. (18)

L’annonce du retrait du traité ABM est rendue publique dès le 13 décembre 2001. Le mardi 12 juin 2002, à Madrid, George W. Bush affirme qu’il est désormais « un vestige du passé ». Le lendemain, les Etats-Unis sont officiellement désengagés de ce traité. Ce retrait unilatéral fait sauter le verrou qui empêchait le développement du bouclier spatial. Non seulement ce programme retrouve une actualité, mais désormais c’est l’US Navy qui est en position centrale dans ce qui succède au programme IDS : la « National Missile Defense »(19) mise en œuvre par la « Missile Defense Agency » (MDA).

Cette attaque venue du ciel est vraiment une aubaine pour les va-t-en guerre néoconservateurs. En faisant voter au Congrès américain le plus gros budget de défense militaire (20), la guerre au terrorisme peut commencer en Afghanistan, fief des Talibans de Ben Laden et d’Al Qaida. La traque de ben Laden fut inefficace pendant 7 ans et étrangement, il n’est toujours pas inculpé par le FBI pour le crime des attentats du 11 septembre. (21)

Conclusion.

Au mois de mai 2008, le PNAC arrête la diffusion de son site internet. La doctrine des néoconservateurs est reprise par l’ « American Commitee for a Strong Europe » (22). Celui ci prévoit de reconstruire les forces armées européennes par l’intermédiaire de l’Otan et par l’adoption de la politique de défense commune du mini traité de Nicolas Sarkozy. Le projet de bouclier anti missile qui était une arme défensive devient maintenant offensif et nous rappelle les terribles heures de la crise des missiles de Cuba. (23)

Comme le dit Noam Chomsky : (24) « En isolant le pays (USA) des représailles, la défense anti-missiles garantira la capacité et la disponibilité des Etats-Unis à modeler l’environnement dans d’autres régions du monde. [...] La défense anti-missiles ne sert pas à protéger l’Amérique. C’est un outil visant à la domination mondiale. [...] L’installation d’un système de défense anti-missiles en Europe orientale est pratiquement une déclaration de guerre. »

La rédaction Geopolintel

1.http://www.reopen911.info/11-septem...
2 http://fr.wikipedia.org/wiki/Pax_Am...
3 http://fr.wikipedia.org/wiki/Albert...
4 http://fr.wikipedia.org/wiki/N%C3%A...
5 www.rand.org/publications/classics/...
6 www.rand.org/publications/classics/...
7 http://fr.wikipedia.org/wiki/Trait%...
8 http://fr.wikipedia.org/wiki/La_Gue...(politique)
9 http://fas.org/irp/congress/1998_cr...
10 www.voltairenet.org/article7624.htm...
11 www.fromthewilderness.com/free/ww3/...
12 www.tldm.org/News4/satellite.htm
13 http://en.wikipedia.org/wiki/Amalga...
14 www.ratical.org/ratville/CAH/linksc...
15 www.dailymotion.com/Ashoka_lc/video...
16 http://fr.wikipedia.org/wiki/Global...
17 http://fr.wikipedia.org/wiki/Syst%C...
18 www.aidh.org/attacks/d01.htm
19 http://fr.wikipedia.org/wiki/Nation...
20 www.voltairenet.org/article12253.html
21 www.voltairenet.org/article140501.html
22 http://libe-usa.blogs.com/CSE.html
23 http://fr.wikipedia.org/wiki/Crise_...
24 http://contreinfo.info/article.php3...
25 www.pbs.org/wgbh/amex/presidents/vi...

—  1 commentaires  —

© Geopolintel 2009-2014 - site réalisé avec SPIP, optimisé pour Firefox - l'actualité Geopolintel avec RSS Suivre la vie du site