Geopolintel

Covid 19 : Oui ! L’ivermectine est efficace contre le coronavirus

mercredi 27 octobre 2021

Le problème des traitements du Covid réside dans le fait que les pays pauvres ne peuvent pas se payer les vaccins en raison de leur prix exorbitant. Ils se tournent naturellement vers de vieilles molécules comme la chloroquine et l’ivermectine et l’artémisia annua.
Les différents gouvernements donnent la priorité aux vaccins pour toucher des rétrocommissions et perpétuer la corruption par les laboratoires.
le 21 juillet 2021, le parquet de Madagascar annonce alors avoir déjoué une tentative d’assassinat du président malgache.
Berthine Razafiarivony procureure générale. « Ces individus ont échafaudé un plan d’élimination et de neutralisation des diverses personnalités malgaches, dont le chef de l’État ». La raison est simple : Le président malgache préfère son remède local aux vaccins contre le Covid-19 et refuse l’initiative Covax, un programme destiné à distribuer gratuitement des vaccins aux pays à faibles revenus. Le Covid-Organics, à base d’artémisia annua, prôné par le président a été commercialisé en boisson et en gélule jusqu’au Zimbabwe et en Haïti.
Mais le projet d’élimination a peut être échoué à Madagascar mais pas au Zimbabwe ni en Haïti.
Andry Rajoelina a cédé devant les dangers de son pays en consentant à donner un feu vert de principe pour une vaccination anti-Covid sur la Grande île.
Gavi de Bill Gates, et Covax de l’OMS ont gagné, mais le Covid-Organics continue à être distribué. L’usine Pharmalagasy lance la 3e déclinaison du Covid Organics. L’essai clinique, effectué sur 339 patients pendant 15 jours, a été appuyé par l’OMS

Certains pays « riches » ne veulent pas du vaccin.

Conférence de presse du 12 octobre 2021 :

Le docteur Ozaki président de l’association médicale de Tokyo est enthousiasmé par l’efficacité de l’ivermectine.

Inde l’ivermectine a endigué la vague de contaminations.

Le Dr Lenny Da Costa nous a donné un aperçu de ce qui s’est passé avec l’ivermectine en Inde. Dans cette courte vidéo, il explique comment, lorsque la deuxième vague a frappé l’Uttar Pradesh, l’ivermectine a été distribuée au public et les cas sont passés d’environ 60 000 à environ 15 000 en un mois et demi. Il précise également que, bien que dans certains États, l’ivermectine ait été retirée des kits de traitement en raison des avertissements de l’OMS concernant sa sécurité, presque tous les médecins continuent à l’utiliser.

.

Fausse représentation de l’ivermectine dans les médias

La quantité de fausses déclarations sur l’ivermectine a augmenté cette semaine avec des médias et des blogueurs au Royaume-Uni et aux États-Unis qui ont publié des articles contenant des mensonges flagrants sur la sécurité et l’efficacité de l’ivermectine.

Malgré nos efforts pour contacter les journalistes, ils ne veulent pas entendre les preuves.

Nous sommes aussi déconcertés que vous ! Compte tenu de la montagne de preuves de son efficacité, de sa sécurité et de son faible coût, en fait, l’ivermectine bat pratiquement tous les autres traitements sur tous ces critères. L’ivermectine est vraiment une solution idéale pour la pandémie et des milliers de médecins et de patients dans le monde entier chantent ses louanges.

Nous travaillons sur des documents détaillés pour corriger leurs fausses accusations et nous les publierons bientôt afin que vous puissiez nous aider à contrer ces attaques de grande envergure.

Bird

—  0 commentaires  —

© Geopolintel 2009-2021 - site réalisé avec SPIP - l'actualité Geopolintel avec RSS Suivre la vie du site