Geopolintel

Bill Gates investit dans la réécriture de l’ADN avec CRISPR Cas 9

dimanche 28 février 2021

Bill Gates :

  • « Nous avons la possibilité, grâce aux progrès d’outils comme l’intelligence artificielle et les technologies d’édition génétique, de construire cette nouvelle génération de solutions de santé afin qu’elles soient accessibles à tous sur la planète. Et je suis très enthousiaste à ce sujet ».
    Bill Gates aurait été incité par Jeffrey Epstein à faire un don au MIT, voici les liens entre les deux hommes

Par l’intermédiaire d’un porte-parole, l’ancien homme le plus riche du monde et fondateur de Microsoft, Bill Gates, a nié toute relation personnelle ou partenariat commercial avec Jeffrey Epstein, financier accusé d’exploitation sexuelle de mineurs, qui s’est suicidé dans sa cellule. Mais les mails obtenus et publiés par le journal américain The New Yorker suggèrent le contraire. Un mail rédigé par le directeur du Media Lab du MIT (Massachusetts Institute of Technology), Joichi Ito, indique que Bill Gates a été « incité par » Jeffrey Epstein à faire don de 2 millions de dollars (1,8 millions d’euros) au laboratoire de recherche en octobre 2014.

Selon The New Yorker. Jeffrey Epstein aurait également aidé le MIT Media Lab à récolter des fonds grâce aux dons de ses riches associés, parmi lesquels Bill Gates et l’investisseur Leon Black patron du fond de la CIA Apollo Management.
Le New Yorker a également publié un mail de Jeffrey Epstein à Joichi Ito dans lequel le financier aurait écrit « GAtes[sic] aimerait avoir un compte rendu de notre programme scientifique pour la semaine prochaine ».

Deux jours avant sa mort, Jeffrey Epstein a signé un testament qui désignait l’un des proches de Bill Gates comme exécuteur testamentaire, si ses avocats les plus fidèles n’étaient pas en mesure de remplir leurs fonctions.

Le site Bloomberg a rapporté que Boris Nikolic, un immunologiste et entrepreneur en biotechnologie qui a été conseiller scientifique principal de Bill Gates jusqu’en 2014, a été « choqué » de voir qu’il avait été nommé exécuteur testamentaire suppléant par Jeffrey Epstein.

Editas Medicine est une technologie qui corrige les gènes pour soigner des maladies.

Editas Medicine, une start-up originaire de Cambrige fondée en novembre 2013, aimerait pouvoir un jour utiliser la technologie pour soigner des maladies grâce à des traitements qui modifient les gènes défectueux.
Par exemple, les chercheurs pourraient utiliser la technologie pour remplacer le gène mutant à l’origine de la maladie par un gène sain. Cette nouvelle technologie – connue sous le nom de CRISPR-Cas9- serait un bon en avant énorme pour la médecine.

Origine : Cambridge, Massachussetts.
Fondateurs : J. Keith Joung, George Church, Jennifer A. Doudna, Feng Zhang.
Financement : 210 millions de dollars de Alexandria Venture, Boris Nikolic, Casdin Capital, Deerfield, EcoR1 Capital, Fidelity Management and Research Company, Flagship Ventures, Google Ventures, Jennison Associates, Khosla Ventures, Omega Funds, Polaris Partners, T. Rowe Price Associates, Third Rock Ventures, Viking Global Investors.

Nickolic figure sur une longue liste d’associés d’Epstein. Au fil des ans, Epstein s’est entouré de célébrités, de chefs d’entreprise et de politiciens - dont l’Israélien Ehud Barak et l’ancien président américain Bill Clinton - tout en cultivant l’image d’un philanthrope fortuné.
Epstein a été accueilli à Harvard en 2014 par George Church, biologiste qui supervise le projet du génome humain CRISPR de Harvard. M. Epstein a financé le projet.

Nous comprenons mieux le rôle d’Epstein avec Bill Gates qui ont travaillé avec la Darpa.

Bill Gates investit dans la réécriture de l’ADN

Publié en août 2015
Le milliardaire Bill Gates, l’homme d’affaires le plus riche du monde avec une fortune de 79,2 milliards de dollars, a investi dans la société Editas Medicine qui développe une technologie de réécriture de l’ADN, a rapporté lundi la revue américaine Forbes.

Lors du dernier cycle d’investissements, Editas Medicine a réussi à lever 120 millions de dollars. Ce financement est géré par la société bng0, récemment créée et dirigée par Boris Nikolic, ancien conseiller scientifique de Gates. Les représentants d’Editas Medicine et de Bill Gates ont confirmé à Forbes que bng0 était bien financée par le plus grand milliardaire du monde.

13 autres investisseurs, hormis bng0, ont participé à ce cycle dont Google, Ventures, Deerfield Management, Viking Global Investors, Fidelity Management & Research Company. Editas Medicine a déclaré que les fonds réunis suffiraient pour assurer le fonctionnement de la compagnie pendant trois ans.

Editas Medicine élabore notamment le mécanisme Crispr/Cas9 qui protège les bactéries des virus. Il offre la possibilité de réécrire une ADN défaillante en remplaçant les gènes affectés par des gènes sains. La société a été fondée en novembre 2013 à Cambridge, dans le Massachussetts. Elle avait réussi à l’époque à lever 43 millions de dollars des fonds Third Rock Ventures, Polaris Ventures et Flagship Ventures. En mai, dans le cadre de sa collaboration avec la startup Juno Therapeutics, qui travaille sur les méthodes de thérapie génétique pour soigner le cancer, Editas Medicine a obtenu encore 25 millions de dollars d’avance et 22 millions de dollars pour le soutien de ses recherches. Si ces études aboutissaient à un résultat, Editas Medicine pourrait recevoir encore 250 millions de dollars.

Source

—  0 commentaires  —

© Geopolintel 2009-2021 - site réalisé avec SPIP - l'actualité Geopolintel avec RSS Suivre la vie du site