Geopolintel

L’armée américaine a saisi des serveurs en Allemagne liés au logiciel électoral Dominion

samedi 14 novembre 2020

Des informateurs situés en Allemagne ont rapporté que l’entreprise Scytl hébergeait les données électorales américaines de manière illégale en Espagne. L’entreprise a été perquisitionnée par l’armée américaine et ses serveurs ont été saisis à Francfort.
L’entreprise espagnole Scytl, qui vend dans le monde entier des logiciels de gestion des élections utilisés aux États-Unis, est au bord de la faillite.
Le serveur utilisé pour la manipulation se trouvait en Allemagne.

Qu’est-ce que Dominion Voting Systems ?

Dominion Voting Systems Corporation est une société basée en Amérique du Nord qui fournit des machines à voter et des tabulateurs aux États-Unis et au Canada. Pas moins de 28 États ont utilisé les machines de vote de Dominion, ou tabulatrices, pour scanner les bulletins de vote en papier lors des élections américaines. Les tabulatrices de Dominion sont programmées pour scanner les bulletins de vote en papier marqués à la main.

Une fois que les tabulateurs ont fini de scanner les bulletins, les bulletins en papier sont conservés et une bande de totalisation, indiquant le nombre de votes pour chaque candidat, est imprimée à partir de la machine. Les greffiers de comté utilisent le logiciel du système de gestion des élections, qui combine les totaux des tabulateurs, pour communiquer des résultats non officiels.

  • On apprend maintenant que l’horrible Dominion Voting System a été utilisé en Arizona (et beaucoup) au Nevada. Pas étonnant que le résultat ait été une défaite très serrée !

- Donald J. Trump (@realDonaldTrump) 13 novembre 2020

Pourquoi les votes des élections américaines de 2020 ont été comptés par la société espagnole Scytl qui est en faillite ?

Les votes exprimés par les Américains ont été comptés par la société espagnole en faillite Scytl. Tout comme Dominion Voting Systems, Scytl a un passé de fraude électorale dans différents pays. Cette question a amené les experts à se demander pourquoi la tâche délicate du comptage des votes a été sous-traitée par une société étrangère ?
Comment une entreprise espagnole en faillite pouvait-elle compter les votes américains en Espagne ?
En raison de cette fraude généralisée, le président de la Commission électorale fédérale américaine, Trey Trainor, estime que les élections présidentielles américaines de 2020 sont illégitimes.

Une équipe de la CIA

Créée en 2001 en Espagne, Scytl a organisé 12 campagnes dans différents états et sa technologie a été utilisée dans 980 juridictions américaines et dans 28 états lors des élections de 2016. Spécialisée dans les solutions de vote et d’élections en ligne, la société propose aussi aux électeurs des services d’inscriptions, la gestion des employés électoraux et la livraison de bulletins de vote électroniques.

Scytl a été déclarée en faillite en juin 2020

Ce qui est intéressant, c’est que la société espagnole Scytl a été déclarée en faillite en juin de cette année. La société a déposé son bilan dans le cadre d’une vaste analyse des vulnérabilités de sécurité liées au vote numérique.

Scytl a (ou avait) des connexions avec george Soros et le parti démocrate. Paul Allen, co-fondateur de Microsoft, a investi 40 millions de dollars dans Scytl via son entreprise Vulcan Capital.

Clients, Élections américaines, États-Unis

Scytl a livré avec succès des projets de modernisation des élections aux États-Unis depuis 2008, et plus récemment pour les élections de mi-mandat de 2018, où plus de 70 millions d’électeurs de plus de 900 comtés américains ont utilisé avec succès la technologie de Scytl. De même, durant les élections présidentielles américaines de 2016, la technologie de Scytl a fourni à plus de 53 millions d’électeurs enregistrés et des milliers de membres du personnel électoral sur 28 États les avantages de processus électoraux plus efficaces, échelonnables et accessibles, consolidant ainsi la position de Scytl comme le premier fournisseur de modernisation des élections aux États-Unis.

Pour les élections US de 2020 [1], la technologie Scytl a été utilisée dans :

  • 32 États américains
  • Plus de 800 juridictions électorales
  • Impacté 78+ millions d’électeurs

Autres clients de Scytl :

Ministère des Affaires étrangères France
Ministère de l’Intérieur France
La Haute Autorité des Primaires France
Ministère de l’Éducation France
Parlement européen
Union européenne

Ministère des Affaires étrangères
France

Scytl Online Voting

En 2017, le Ministère français des Affaires étrangères et du Développement international (MAEDI) aura une nouvelle fois recours à Scytl Online Voting pour les élections législatives françaises, offrant ainsi aux Français établis hors de France une nouvelles génération de solutions électorales qui assureront l’efficacité du processus et garantiront les plus hauts niveaux de sécurité et de vérifiabilité.
Fort de l’expérience et du succès de la technologie de Scytl Online Voting déployée en 2014, 2012, 2011 et 2009, le MAEDI a commencé à mettre en place la nouvelle plate-forme qui intègre divers processus électoraux tels que la gestion des candidats, le vote multicanal, la vérification des électeurs et des votes, ainsi que la consolidation et la publication des résultats. Lors des élections précédentes, le vote par Internet s’est avéré être la modalité la plus utilisés dans le cadre d’une élection nationale, marquant une étape importante dans l’histoire de la e-démocratie en France.

Scytl aurait des relations avec George Soros et le parti démocrate [2].
D’autre part, Scytl a déclaré avoir obtenu 40 millions de dollars d’investissement de la part de la société Vulcan Capital appartenant au co fondateur de Microsoft. [3]

Dominion Voting Systems partage son bureau avec le groupe Soros, en collaboration avec un ami de Soros.

Dominion a son siège à Toronto et possède un bureau américain à Denver.

Dominion Voting se trouve voisin de la Fondation Tides Canada dans la suite 360 de l’immeuble Robertson. La Tides Foundation in America, basée à San Francisco, a créé et soutient financièrement la Tides Canada Foundation. La Fondation Tides aurait reçu plus de 20 millions de dollars en dons des groupes de George Soros, et Tides partage la vision de Soros pour une transformation radicale de la civilisation occidentale et du monde par la gauche. Tides a donné de l’argent à de nombreux groupes de gauche, dont ACORN et Project Vote, et a récemment créé le Black Lives Matter Support Fund.

—  0 commentaires  —

© Geopolintel 2009-2020 - site réalisé avec SPIP - l'actualité Geopolintel avec RSS Suivre la vie du site