Geopolintel

Nouveauté divertissement : Cluster le nouveau jeu du Covid 19

vendredi 9 octobre 2020

La médecine devient ludique avec le COVID 19, le jeu à la mode au ministère de la santé : le Cluster kesako ?
C’est un groupe de jeunes chercheurs en médecine qui sapent le moral des français en créant des « grappes » de gens positifs au coronavirus mais pas au covid.
Jamais la médecine ne s’est autant éloignée de sa mission qui est celle de soigner et non pas de faire peur.
Prochainement vous aurez la carte météo Covid pour découvrir si votre région passe au rouge.

Spécialité Mathématiques, Modélisation, Apprentissage

Mots-Clefs : Apprentissage, Machine Learning, Grande dimension, Données massives, Biostatistiques, Optimisation, Traitement d’Images, Vision par ordinateur.

Le Master de Mathématiques, Modélisation, Apprentissage est organisé sur la base d’un M1 commun et d’un M2 offrant différentes options.

Le M1 MMA est centré sur les différents aspects des mathématiques appliquées. Il a pour objectif de donner une solide culture de base en analyse, probabilité et statistique, tout en préparant aux parcours proposés en deuxième année.

Le M2 MMA propose une formation avancée dans les domaines des probabilités, des statistiques, de la modélisation mathématique, du traitement d’images et des applications des mathématiques aux sciences du vivant en cohérence avec les thématiques du laboratoire MAP5.

Le M1 MMA permet également de postuler au master Mathématiques, vision, apprentissage (MVA), dans le cadre d’un partenariat de formation entre l’Université Paris Saclay et Université de Paris.

Conditions d’accès

La spécialité Mathématiques Modélisation Apprentissage est accessible aux étudiants titulaires d’une Licence de Mathématiques (ou diplôme français ou étranger de niveau équivalent). Pour postuler directement en M2, il est nécessaire d’être titulaire d’un M1 de Mathématiques, un bon niveau en probabilités et statistique est également requis.

Objectifs de la formation

Former des spécialistes en Apprentissage et en Modélisation aléatoire et déterministe, en vue d’applications en Imagerie ou en Sciences du vivant (Biologie, Santé, Médecine).

L’objectif est de former des spécialistes en mathématiques appliquées. La formation est destinée aux étudiants qui veulent se spécialiser en probabilité, statistique, traitement d’image, ou modélisation déterministe et numérique. Les débouchés concernent les métiers de la recherche (thèse de doctorat ), aussi bien dans le public que dans les départements R&D en entreprise, ainsi que tous les métiers liées à l’analyse d’image ou de données.

Le Master 1 propose une solide formation en mathématiques et mathématiques appliquées.
Le Master 2 forme aux techniques d’optimisation et d’apprentissage, avec des spécialisations dans les domaines de la modélisation probabiliste, des biostatistiques et du traitement d’image.

Intervenants. Les intervenants sont des enseignants-chercheurs de l’UFR de Mathématique et Informatique et de l’UFR Biomédicale, membres du Laboratoire MAP5 (UMR Cnrs 8145), des chercheurs de l’INRA, du CNRS, de l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN).

Débouchés

Recherche publique (Université, CNRS, INRIA, CEA, CNES, INRA,
INSERM
,…), services de recherche des hôpitaux
Industrie (Alcatel, Sagem, General Electric, Thales,…)
Laboratoires pharmaceutiques (GSK, Sanofis-aventis)
Thèse en laboratoires universitaires ou dans des équipes de recherche en
entreprise
Ingénieurs experts en imagerie ou en bio-statistiques

Vive la médecine et vive la France.

—  0 commentaires  —

© Geopolintel 2009-2020 - site réalisé avec SPIP - l'actualité Geopolintel avec RSS Suivre la vie du site