Geopolintel

Le Remdesivir et ses effets secondaires mortels

jeudi 16 septembre 2021

Le Dr Bryan Ardis nous fait part de ses recherches quant au remdesivir ainsi que le protocole sanitaire et de la FDA qui savait pour les effets indésirables.
Il estime que c’est un acte délibéré pour tuer des gens alors que les effets secondaires du Remdesivir sont potentiellement mortels.
Depuis le début de l’épidémie de Coronavirus, les ministères de santé ne proposent que des solutions à haut risque tout en occultant les traitements qui sauvent.
Il n’y a pas d’autre manière de concevoir ce programme médical, c’est uniquement du lobbying qui tue des gens au mépris de la santé payée par nos impôts.

Covid-19 : l’essai Discovery est un fiasco
essai clinique coordonné par l’Inserm et le Pr Florence Ader
http://www.geopolintel.fr/article22...

Coronavirus : Didier Raoult a-t-il raison de dire que le remdesivir « ne soigne pas » et « cause des insuffisances rénales » ?

Le médicament du laboratoire américain Gilead n’a montré qu’une efficacité très limitée contre le Covid-19 mais n’a pas provoqué d’effets secondaires majeurs, d’après les résultats de deux essais cliniques menés notamment en Chine et aux Etats-Unis.
Article rédigé par Benoît Zagdoun France Télévisions

Initialement développé contre la fièvre hémorragique Ebola, le remdesivir est vendu par le laboratoire Gilead sous le nom commercial de Veklury.
L’OMS s’oppose à l’utilisation du remdesivir

Remdésivir : l’UE vient d’autoriser le Veklury malgré les doutes

Paul Leboulanger
Les pays membres de l’Union européenne ont décidé début juillet d’autoriser la prescription de remdésivir, un antiviral, pour les patients atteints de Covid-19 souffrant d’insuffisance respiratoire.

Le directeur de l’Institut national des allergies et des maladies infectieuses, Anthony S. Fauci, a déclaré que les données d’un essai comparatif randomisé multinational ont montré que l’antiviral expérimental remdesivir de Gilead « a un effet positif significatif clair dans la réduction du temps de guérison » pour les patients atteints du COVID-19.

« Ce sera la norme en matière de soins », a déclaré M. Fauci, conseiller de la Maison Blanche sur la pandémie, lors de commentaires depuis le Bureau ovale. M. Fauci a déclaré que les résultats, qui n’ont pas encore été examinés par des pairs, prouvent « qu’un médicament peut bloquer ce virus ».

« Nous pensons que cela ouvre la porte au fait que nous avons maintenant la capacité de traiter » le COVID-19, a-t-il dit.

L’essai, qui a débuté le 21 février 2020, a comparé le remdesivir à un placebo chez plus de 1 000 patients. Le remdesivir a amélioré la récupération de 15 jours à 11 jours, avec une valeur P de 0,001, a déclaré Fauci.

Il a ajouté que le taux de mortalité avait tendance à être meilleur dans le groupe remdesivir, 8 % contre 11 %, mais que le résultat n’était pas statistiquement significatif.

« La raison pour laquelle nous faisons cette annonce maintenant est quelque chose que, je pense, les gens ne comprennent pas vraiment. Chaque fois que vous avez la preuve évidente que vous avez un médicament qui fonctionne, vous avez l’obligation éthique d’en informer immédiatement les personnes du groupe placebo afin qu’elles puissent y avoir accès », a déclaré M. Fauci. « Nous aurions normalement attendu plusieurs jours de plus. Les données peuvent changer, mais la conclusion ne changera pas. »

Healio

—  0 commentaires  —

© Geopolintel 2009-2021 - site réalisé avec SPIP - l'actualité Geopolintel avec RSS Suivre la vie du site