Geopolintel

La justice américaine enquête sur Bill et Hillary Clinton

vendredi 25 septembre 2020

Le département de justice américain enquête sur la Fondation Clinton, selon un rapport du New York Times

Dans un nouveau rapport qui fait l’effet d’une bombe, le procureur général Bill Barr et son procureur, John Durham, enquêtent sur la Fondation Clinton, longtemps considérée comme une caisse noire corrompue pour Hillary et Bill.

D’après le rapport : "M. Durham, procureur mandaté par M. Barr qui a supervisé l’enquête sur la collusion de la Russie, a demandé les documents et les entretiens aux responsables fédéraux de l’application des lois qui ont mené de pair une enquête sur des accusations de corruption politique de la Fondation Clinton.

Les membres de l’équipe de M. Durham ont suggéré à d’autres personnes de comparer les deux enquêtes et d’examiner si les responsables de l’enquête sur la Russie ont bafoué les lois ou les politiques.

Il n’était pas certain que les enquêteurs de M. Durham recherchaient de la même manière des violations dans l’enquête de la Fondation Clinton, ni que la comparaison serait retenue ou jouerait un rôle majeur dans le résultat de l’enquête de M. Durham".

La Fondation Clinton est la cible de rumeurs d’enquête depuis un certain temps, si cela aboutit en une série de mises en accusation, certains considéreront qu’il s’agit d’un coup politique .

M. Durham examine de près l’enquête de la Fondation Clinton car les démocrates et certains anciens fonctionnaires du ministère de la Justice craignent de plus en plus que son enquête soit utilisée à des fins politiques pour aider M. Trump.

La semaine dernière, les démocrates du Congrès ont demandé à l’inspecteur général du ministère d’enquêter pour savoir si l’examen de M. Durham était libre de toute influence politique après la démission soudaine de son principal assistant, qui aurait craint que les conclusions de l’équipe soient publiées prématurément avant les élections de novembre.

L’enquête de la Fondation Clinton a commencé il y a environ cinq ans, sous l’administration Obama, et s’est arrêtée en partie parce que certains anciens responsables des forces de l’ordre ont considéré l’affaire comme peu solide pour délivrer des assignations. Finalement, les procureurs de l’Arkansas ont obtenu une citation à comparaître pour l’organisation caritative au début de 2018. À ce jour, l’affaire n’a pas donné lieu à des poursuites pénales.

Certains anciens responsables des forces de l’ordre ont refusé de parler à l’équipe de M. Durham concernant l’enquête sur la fondation, car ils estimaient que la nature de son enquête était très inhabituelle.

Les membres de l’équipe de M. Durham ont cherché des informations sur le déroulement du litige concernant les citations à comparaître que le FBI a tenté d’obtenir en 2016 et ont également approché des agents en poste à l’époque, mais ce qu’ils ont dit aux enquêteurs n’est pas clair.

Un porte-parole de M. Durham a refusé tout commentaire.

La fondation a déclaré dans un communiqué
« La Fondation Clinton a régulièrement fait l’objet à maintes reprises d’accusations politiques sans fondement, toutes ces accusations se sont avérées fausses »

Lindsey Graham sénatrice de Caroline du Sud a répondu :
« Il y a eu clairement deux poids deux mesures de la part du ministère de la justice et du FBI en ce qui concerne les campagnes de Trump et de Clinton en 2016 ».

Source

—  0 commentaires  —

© Geopolintel 2009-2020 - site réalisé avec SPIP - l'actualité Geopolintel avec RSS Suivre la vie du site