Geopolintel

Nous avons un gouvernement de nuls

dimanche 21 novembre 2021

Notre premier ministre, semble être issu d’un casting pour coller à l’image d’un instituteur de province qui joue au rugby le dimanche.
C’est notre Mr Hulot, le tonton un peu à la frange qui nous raconte des bêtises le dimanche au moment du gâteau.

Jean Castex a été nommé Premier ministre. Maire de Prades, il était chargé de la stratégie de déconfinement. Il a aussi été secrétaire général adjoint de l’Élysée sous la présidence de Nicolas Sarkozy entre 2011 et 2012.

Mais qui es-tu Jean Castex ?

Même ses administrés ont protesté ce mois ci pour demander l’abrogation du port du masque dès 6 ans.

Une enquête embarrassante pour Jean Castex a été stoppée juste après sa nomination à MatignonMediapart Antton Rouget

Des investigations judiciaires portant sur la gestion de déchets dans la communauté de communes présidée par Jean Castex ont été stoppées le 6 juillet, trois jours après sa nomination aux fonctions de premier ministre. La prochaine audition devait concerner un des vice-présidents de Jean Castex, qui est aussi un membre de sa famille.

  • Une conversation avec Dieu
  • « on pourra aller de Prades à Perpignan en vélo pour aller travailler »
    Jean castex juillet 2020
    Prades-Perpignan à bicyclette : Jean Castex, Premier ministre… et 1er humoriste de France
    Celles et ceux qui attendent depuis plusieurs années maintenant le rétablissement de la liaison ferroviaire entre Perpignan et Prades-en-Conflent apprécieront… Quant au génial Maître Salvador Dali, son Surréalisme a vécu, il est désormais dépassé et ringardisé par le nouveau Chef du gouvernement de la République française…
  • La poisse d’être salué par Manuel Valls dit « Le chat noir » à Barcelone

Emmanuel Macron et Jean Castex prêts à ouvrir « la boîte à baffes » pour reconquérir l’opinion

Si les bilans se font généralement en fin d’année, c’est début 2021 qu’Emmanuel Macron a, lui, prévu de faire le point sur l’action de son gouvernement. Et pour reconquérir les Français, le président de la République serait prêt à un exercice d’autocritique.

Alors que la présidentielle de 2022 se profile à l’horizon, Emmanuel Macron est-il en train de placer ses pions en vue d’une future candidature à sa réélection ? L’attitude du chef de l’Etat envers son prédécesseur Nicolas Sarkozy, qu’il brosse dans le sens du poil, peut le laisser penser. Or une nouvelle mesure gouvernementale semble le confirmer. Vivement critiqués depuis le début de la crise sanitaire, le président de la République et son Premier ministre Jean Castex ont lancé l’opération reconquête des Français. Une opération séduction qui pourrait s’accompagner d’une vraie remise en question.

Dans un article publié le lundi 21 décembre, Le Monde rapporte que, dès le début l’année 2021, Emmanuel Macron veut mettre en avant le bilan de ce qui a été réalisé depuis le début de son quinquennat. Une façon de signifier aux Français que, même si la crise sanitaire a bouleversé l’agenda politique, le gouvernement continue à agir. C’est Amélie de Montchalin qui a été chargée de cette épineuse tâche. Le 6 janvier, la ministre de la transformation et de la fonction publiques présentera en conseil des ministres un baromètre dont le but est d’évaluer la mise en œuvre des réformes demandées par l’Elysée, secteur par secteur (santé, éducation, la sécurité, écologie...) Les résultats en seront ensuite dévoilés le 13 janvier sur un site internet gouvernemental dédié à l’opération.

  • « On ne s’interdira pas de sortir la boîte à baffes »

Et attention aux élèves du gouvernement à la traîne. Car si le but premier de ce baromètre est de mettre en avant l’action du gouvernement, Emmanuel Macron et Jean Castex seraient prêts à distribuer les mauvais points en cas de défaillance. « On ne s’interdira pas de sortir la boîte à baffes pour montrer aux Français qu’on n’est pas satisfaits sur un point » explique ainsi un ministre au Monde. Pointer les mauvais résultats, identifier les défaillances, permettrait de motiver les fautifs à faire mieux. Mais admettre des erreurs et promettre de les corriger est aussi une bonne stratégie pour reconquérir l’opinion.

Gala

—  0 commentaires  —

© Geopolintel 2009-2021 - site réalisé avec SPIP - l'actualité Geopolintel avec RSS Suivre la vie du site