Geopolintel

Graphene Flagship : L’Europe investit 1 milliard d’euros dans le graphène

lundi 9 août 2021

Graphene Flagship

Le programme phare sur le graphène est la plus grande initiative de recherche de l’UE à ce jour et, selon la Commission européenne, « la plus grande distinction de l’histoire pour l’excellence de la recherche ». Doté d’un budget d’un milliard d’euros, le programme Graphene Flagship a pour mission de faire passer le graphène du domaine des laboratoires universitaires à la société européenne dans dix ans - générant ainsi de la croissance économique, de nouveaux emplois et de nouvelles opportunités pour les Européens en tant qu’investisseurs et employés. Avec le programme Graphene Flagship, l’Europe a lancé une nouvelle forme d’initiative de recherche commune et coordonnée d’une ampleur sans précédent. Graphene Flagship réunit un consortium académico-industriel visant une percée en matière d’innovation technologique. L’effort de recherche couvrira l’ensemble de la chaîne de valeur, de la production des matériaux à l’intégration des composants et des systèmes, et visera un certain nombre d’objectifs spécifiques qui exploitent les propriétés uniques du graphène.
https://graphene-flagship.eu/

Dr. Peter Wick
Head of Particles-Biology Interactions Lab
Tél : +41 58 765 76 84
peter.wick@empa.ch

Dr. Tina Bürki
Particles-Biology Interactions
Tél. +41 58 765 76 96
tina.buerki@empa.ch
Editor / Media Contact

Karin Weinmann
Communication
Tél. +41 58 765 47 08
redaktion@empa.ch

Voir notre article sur les vaccins à cristaux liquides
http://www.geopolintel.fr/article26...

Un nouveau programme de 10 ans pour le graphène

Le graphène, une nouvelle substance issue de la manipulation de la matière à l’échelle atomique, pourrait être le matériau miracle du XXIe siècle. L’objectif principal de l’action de coordination, GRAPHENE-CA du septième programme-cadre (7e PC), financée au titre du thème Idée...

Politiques et directives

Le graphène, une nouvelle substance issue de la manipulation de la matière à l’échelle atomique, pourrait être le matériau miracle du XXIe siècle. L’objectif principal de l’action de coordination, GRAPHENE-CA du septième programme-cadre (7e PC), financée au titre du thème Idées, est de découvrir l’importance de ce matériau pour les technologies de l’information et de la communication (TIC).

Le graphène est une forme cristalline bidimensionnelle du carbone ; une simple couche d’atomes de carbone arrangés en hexagones, avec un atome à chaque point de contact. En tant qu’objets libres, on a toujours pensé que les cristaux bidimensionnels étaient impossibles à créer, ou même qu’ils n’existaient pas, jusqu’à ce que les physiciens de l’université de Manchester parviennent à créer du graphène en 2004.

En tant que cristal, le graphène est quelque peu différent des matériaux tridimensionnels comme le silicium. Contrairement aux autres matériaux, les électrons du graphène se déplacent sans provoquer de collisions sur de longues distances, même à température ambiante. Par conséquent, la capacité de conduction du courant électrique des électrons est de 10 à 100 fois plus grande que les semiconducteurs, ce qui fait du graphène un excellent candidat pour de futures applications électroniques.

GRAPHENE-CA vise à explorer le potentiel du graphène, en termes d’applications de TIC radicalement nouvelles et conventionnelles. En rassemblant plusieurs disciplines et en abordant une variété de thèmes, de la compréhension fondamentale des propriétés matérielles à la production du graphène, cette initiative ambitieuse offrira des plans structurés pour de nouveaux travaux de recherche nécessaires et des voies d’implémentation dans les technologies industriellement viables.

Neuf partenaires sont impliqués dans la recherche sur le graphène et les activités de mise en réseau : les universités de Manchester, de Lancaster et de Cambridge au Royaume-Uni, l’Institut catalan de nanotechnologie en Espagne, la Gesellschaft für Angewandte Mikro- und Optoelektronik mbH (AMO GmbH) en Allemagne, la Fondation européenne de la science, le Conseil national italien de la recherche, la corporation Nokia, et l’université Chalmers de technologie en Suède, coordinatrice du projet.

GRAPHENE-CA, lancé le premier mai 2011, ouvrira la voie à une initiative phare d’une durée de dix ans et d’une valeur d’un milliard d’euros sur technologies futures et émergentes (FET) intitulée GRAPHENE (« Graphene-driven revolutions in ICT and beyond »). Le plan d’action pour cette initiative phare sera soumis à la Commission européenne en 2012, pour que GRAPHENE soit lancé en tant que l’une des deux actions-phare en 2013.

L’initiative GRAPHENE rassemblera une vaste communauté européenne interdisciplinaire de la recherche, dont plus de 130 regroupements de recherche, jouant le rôle d’incubateur durable des nouvelles branches d’applications de TIC basées sur le graphène, et s’assurant que les industries européennes jouent un rôle majeur dans cette transition technologique radicale pour les dix prochaines années.

Le responsable de GRAPHENE-CA, le professeur Jari Kinaret de l’université de technologie Chalmers, conclut : « Nous sommes convaincus que l’exploitation du potentiel total du graphène aura des impacts considérables sur la société au sens large, et nous sommes ravis que la Commission européenne partage notre vision et croit en notre approche ouverte et focalisées pour aller de l’avant. »Pour de plus amples informations, consulter : Université de technologie Chalmers

http://www.chalmers.se/en/Pages/def... GRAPHENE Flagship

http://www.graphene-flagship.eu/ Initiatives phares sur les technologies futures et émergentes (FET) de l’UE http://cordis.europa.eu/fp7/ict/pro...

Cordis europa

—  0 commentaires  —

© Geopolintel 2009-2021 - site réalisé avec SPIP - l'actualité Geopolintel avec RSS Suivre la vie du site