Geopolintel

Covid-19 : le variant Lambda, plus résistant au vaccin et plus contagieux, est arrivé en Europe

mardi 6 juillet 2021

Ce n’est plus la peine de voir que ceux qui pilotent la crise sanitaire utilisent des modélisations mathématiques et qu’ils nous servent des variants à toutes les sauces.
N’en rajoutez plus, nous avons compris que vous nous preniez pour des imbéciles pour de ne pas dire des CONS.

Les variants sont le produit de la vaccination.

A la rentrée on aura le variant Véran.

Au Royaume-Uni, les chercheurs s’inquiètent de l’apparition du « variant Lambda, plus contagieux et plus résistant face aux vaccins. Celui-ci se trouverait dans pas moins de 27 pays d’Europe déjà. L’OMS le classe comme »variant d’intérêt".

Il y avait le variant Alpha d’abord. Le variant Delta ensuite, beaucoup plus contagieux. Voici venu le variant « Lambda ». Cette mutation du SARS-CoV-2 inquiète déjà le Royaume-Uni déjà durement frappé par le variant Delta. Selon les autorités locales, ce nouveau variant touche près de 30 pays actuellement. Il est notamment présent au Pérou où il serait responsable de 80% des cas de contamination.

Si ce variant inquiète, c’est qu’il présente des mutations « un ensemble de mutations plutôt inhabituel », selon les explications de Jeff Barrett, directeur de la Covid-19 Genomics Initiative au Wellcome Sanger Institute au Royaume-Uni, devant les caméras de Sky News. La protéine de pointe qu’utilise ce variant pour contaminer les hommes compte sept mutations d’intérêt au total, explique dans ses colonnes le Financial Times.

Un variant plus contagieux et plus résistant

En pratique, c’est l’Université du Chili qui s’est penché sur ce nouveau venu. Les chercheurs affirment que le variant « Lambda » serait plus contagieux que les variants Gamma (plus connu comme variant brésilien) et le variant Alpha (ou variant britannique). « Nous avons eu 200 infections Lambda en décembre [...] À la fin du mois de mars, il représentait la moitié de tous les échantillons prélevés à Lima. Maintenant, trois mois plus tard, nous examinons plus de 80% de toutes les infections à l’échelle nationale », affirme le professeur Tsukayama, docteur en microbiologie moléculaire à l’Université Cayetano Heredia de Lima.

#Abonnés | Les variants Epsilon et Lambda, plus contagieux et résistants aux anticorps neutralisants. https://t.co/8BhALsW8PR
— Le Quotidien du Médecin (@leQdM) July 3, 2021

Ce nouveau variant serait également plus résistant face aux vaccins : « Nos données montrent pour la première fois que les mutations présentes dans la protéine spike du variant Lambda lui permettent de neutraliser des anticorps et ainsi d’augmenter sa capacité d’infection », informe Monica Acevedo de l’Université de Santiago. Pour l’heure, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) l’a répertorié comme « variant à suivre ». Reste que celui-ci circule déjà dans 27 pays d’Europe, dont l’Allemagne, le Royaume-Uni et les États-Unis.

Depeche du Midi

—  0 commentaires  —

© Geopolintel 2009-2021 - site réalisé avec SPIP - l'actualité Geopolintel avec RSS Suivre la vie du site