Geopolintel

Innovation sociale et économie inclusive, deux armes contre les peuples

vendredi 14 mai 2021

Brzezinski Tittytainment
« dans le siècle à venir, deux-dixièmes de la population active suffiraient à maintenir l’activité de l’économie mondiale »
(Mikhaïl Gorbatchev, George Bush père, Margaret Thatcher, Václav Havel, Bill Gates, Ted Turner, etc.)
State Of The World Forum du 27 septembre au 1er octobre 1995 à l’Hôtel Fairmont de San Francisco.
Brzezinski a proposé le tittytainment, un mélange d’aliment physique et psychologique qui endormirait les masses et contrôlerait leurs frustrations et leurs protestations prévisibles.

Cette stratégie va maintenant déboucher sur le « crédit social chinois » et l’économie inclusive.
En aout 2019, dans le cadre du G7 qui se réunissait à Biarritz, le Président Macron invitait des grandes entreprises des pays du G7 à rejoindre la plate-forme ‘Business for Inclusive Growth’, co-présidée par l’OCDE et Danone.

La raison est simple : La croissance de ces dernières décennies n’a pas été inclusive.
Elle s’est accompagnée d’un accroissement des inégalités qui conduisent à une fracturation de nos sociétés, une montée du mécontentement social, avec des manifestations accompagnées de violences dans un certain nombre de pays : France avec les gilets jaunes, Chili, Liban, Bolivie, USA, etc.
L’économie inclusive est une économie qui n’exclut pas.

Cette réflexion a été menée par le Prix Nobel Muhammad Yunus, Martin Hirsch Haut-Commissaire aux Solidarités Actives et à la Jeunesse, Danone, Schneider Electric et Renault.
Fin du rôle de l’Etat.
Le concept de social business, défini par M Yunus, fondateur de la Grameen Bank qui l’a popularisé depuis 2005, est un business, financé par des capitaux privés, (et non dépendant de subventions) qui vise à résoudre une problématique sociale, sociétale ou environnementale (telles que pauvreté, solitude, pollution,etc.).

L’innovation sociale élabore des réponses nouvelles à des besoins sociaux mal ou peu satisfaits pour l’alimentation, la mobilité, l’énergie, l’habitat, l’environnement, et la santé…

L’Économie Sociale et Solidaire et l’Économie Inclusive répondent aux enjeux d’un monde en mutation : croissance durable et solutions innovantes face aux défis de notre planète et ses territoires.
Elle mobilise des entreprises qui concilient performance économique, impact social et environnemental, une finance plus éthique, et le pouvoir d’agir des citoyens.

Crédit Social et revenu universel, seront les deux marqueurs de la dictature planétaire.
Le terme Chiméricain explique à lui seul le concept de l’alliance du capitalisme pour l"élite et le communisme pour le peuple réunissant les stratégies des Etats Unis et de la Chine.
Ce beau projet inclusif n’est qu’en exclusion de ce qui coute un pognon de dingue à Macron et des prolos qui veulent vivres libres.

« Les politiques économiques doivent viser une croissance sur le long terme suffisamment importante pour pallier le vieillissement de la population et l’accroissement des frais de santé. »
William De Vijlder Directeur de la Recherche Économique BNP Paribas

FAIRE DE L’INNOVATION SOCIALE UNE PRIORITÉ MONDIALE

Définition de l’innovation sociale

L’innovation sociale constitue donc la dimension qui apporte des réponses nouvelles à des besoins sociaux peu ou mal satisfaits (plus d’informations sur la notion de besoin social au sein du Mode d’emploi : l’innovation sociale).

Selon le Conseil supérieur de l’économie sociale et solidaire (CSESS) :

« L’innovation sociale consiste à élaborer des réponses nouvelles à des besoins sociaux nouveaux ou mal satisfaits dans les conditions actuelles du marché et des politiques sociales, en impliquant la participation et la coopération des acteurs concernés, notamment des utilisateurs et usagers. Ces innovations concernent aussi bien le produit ou service, que le mode d’organisation, de distribution, (…). Elles passent par un processus en plusieurs démarches : émergence, expérimentation, diffusion, évaluation. »
Trois catégories d’acteurs portent l’innovation sociale

Les entrepreneurs
On parle alors d’innovation sociale entrepreneuriale. En France, le secteur de l’économie sociale et solidaire possède une longue pratique d’innovation sociale.
Le secteur associatif est historiquement le premier laboratoire d’innovations sociales. Par sa proximité et sa connaissance approfondie des populations et des territoires, il est en capacité de détecter les besoins sociaux existants peu ou mal satisfaits ainsi que les nouveaux, et d’y apporter des réponses à travers une démarche d’expérimentation et de modélisation des solutions créées.
Les nouvelles générations d’entrepreneurs sociaux développent eux aussi des innovations sociales afin d’apporter des solutions aux grands défis sociétaux.
Enfin, les entreprises classiques peuvent également développer ce type de projets.

Les citoyens
On parle d’innovation citoyenne, portée par un ou plusieurs citoyens bénévoles s’engageant pour agir et répondre, à leur échelle, aux grands défis sociaux d’aujourd’hui.

Les pouvoirs publics
Il s’agit ici d’innovation sociale dans les politiques publiques, portée par des acteurs publics, notamment des Conseils régionaux qui cherchent à réinterroger la façon dont sont conçues et mises en œuvre leurs politiques publiques, en lançant des expérimentations avec un regard pluridisciplinaire (citoyens, designers de services, urbanistes…).
L’innovation sociale concerne tous les secteurs

Face aux grands enjeux sociétaux qui touchent tous les secteurs, de nombreux projets d’innovation sociale apportent des solutions, à leur échelle.

PACT FOR IMPACT SUMMIT - PARIS 2019

Le premier sommet international Pact for Impact a eu lieu les 10 et 11 juillet 2019 à Paris.

Il a réuni plus de 500 participants venus de 50 pays – délégations d’États, d’institutions internationales et de collectivités territoriales, fondations, coopératives et acteurs de l’Economie Sociale et Solidaire (ESS), entreprises, réseaux d’accélérateurs et entrepreneurs sociaux – tous prêts à s’engager pour répondre aux grands défis de notre siècle. Il a mobilisé près de 70 experts mondiaux, témoins clés des innovations sociales et environnementales inspirantes de ces dernières années qui visent à atteindre les Objectifs de Développement Durable.

Aujourd’hui, l’Alliance apparait d’autant pertinente que l’Economie Sociale, Solidaire et Inclusive est une réponse à la crise de modèle économique, social et environnemental que traverse le monde suite à la pandémie de Covid 19. Sur le long-terme, elle vise à rendre le monde plus durable et inclusive en portant la part de l’Economie sociale, solidaire et inclusive à 10% du PIB mondial.

Pact For Impact

—  0 commentaires  —

© Geopolintel 2009-2021 - site réalisé avec SPIP - l'actualité Geopolintel avec RSS Suivre la vie du site