Geopolintel

La Maison Blanche dispose de preuves d’ingérences étrangères dans les élections de 2020

lundi 28 décembre 2020

La Maison Blanche dispose de nombreuses preuves d’ingérence étrangère dans les élections du 3 novembre...
Exemple 1 : la secrétaire d’Etat du Nevada Barbara Cegavske a envoyé des informations sur les électeurs aux services de renseignement pakistanais

Le colonel Phil Waldron à confirmé sur la chaîne de télévision américaine OANN que le Secrétaire d’Etat du Nevada a transmis des informations personnellement identifiables sur les électeurs (listes électorales) à Kavtech, une société privée de renseignements commerciaux basée au Pakistan et étroitement liée aux services de renseignements pakistanais, l’ISI.

Une source bien placée a fourni à CDMedia de nombreuses preuves que la Maison Blanche a obtenues sur l’ingérence étrangère avant, pendant et après les élections générales américaines du 3 novembre.

Exemple 1 - Kavtech est une société privée de renseignements commerciaux basée au Pakistan, qui entretient des liens étroits avec le service de renseignements pakistanais, l’ISI.

Le co-fondateur Waqas Butt est cité dans des courriels contenant des informations personnelles sur les électeurs, envoyés par le secrétaire d’État du Nevada.

CDMedia publiera dans les prochains jours de multiples exemples d’ingérence étrangère dans les élections américaines.

Source

Un juge fédéral rejette une plainte pour fraude électorale potentielle dans les primaires par correspondance du Nevada

Erin Napoleon 1er mai 2020

Jeudi, un juge fédéral a rejeté l’affirmation du groupe de vote True the Vote, basé au Texas, selon laquelle la fraude électorale serait généralisée lors des primaires républicaines du Nevada, le 9 juin. Cette action en justice a été intentée en réponse à l’ordre de la secrétaire d’État du Nevada, Barbara Cegavske, de mener les élections primaires par voie postale, et non en personne, dans le but de contrôler la propagation du COVID-19.

Les plaignants, trois électeurs du Nevada, affirment que les élections par correspondance violeraient leurs droits en matière de protection des électeurs et que l’élection serait plus susceptible de fraude. Toutefois, le juge Du du tribunal de district a déclaré que les demandeurs n’avaient pas qualité pour agir. Elle a indiqué que « l’argument des plaignants est difficile à suivre et ne répond même pas au premier volet de la qualité pour agir. Le préjudice que les plaignants prétendent avoir subi du fait de la dilution de leur vote en raison d’une fraude électorale ostensible peut être soulevé par n’importe quel électeur du Nevada ».

Secrétaire d’État du Nevada : Aucune preuve de « fraude généralisée » dans l’élection de 2020 au Nevada

Le bureau de la secrétaire d’État du Nevada, Barbara Cegavske, a annoncé vendredi soir qu’il n’avait « encore vu aucune preuve de fraude généralisée » lors de l’élection de 2020 dans cet État, une réprimande indirecte des allégations non fondées de fraude électorale massive faites par le président Donald Trump et les républicains du Nevada.

Dans un document intitulé « Facts vs. Myths » (Faits contre mythes), publié sur le site web du secrétaire d’Etat vendredi dernier, le bureau de Cegavske a écrit qu’il poursuit plusieurs cas « isolés » de fraude électorale, mais qu’il n’a vu aucune preuve de fraude à grande échelle qui affecterait de manière significative la perte de 33 596 voix de Trump dans l’Etat. Lundi, les électeurs ont voté pour le président élu Joe Biden au Nevada.

Source

—  0 commentaires  —

© Geopolintel 2009-2021 - site réalisé avec SPIP - l'actualité Geopolintel avec RSS Suivre la vie du site