Geopolintel

Elections américaines : Trump sauveur de la constitution des Etats Unis

lundi 30 novembre 2020

Le véritable enjeu de ces élections américaines se trouve être la sauvegarde de l’héritage de la constitution mise en place par les Pères Fondateurs de l’Amérique. C’est une lutte entre le bien et le mal, entre Dieu et le Diable.
Les avocats de Trump défendent la constitution américaine et sont dans leur droit pour contester cette élection qui est frauduleuse.

Sauver notre système américain

Jenna Ellis , Avocate constitutionnelle et conseillère personnelle du Président Trump

Il est plus important de comprendre l’objectif de la Constitution américaine en 2020 qu’à tout autre moment depuis son adoption le 17 septembre 1787. L’histoire de l’Amérique a été marquée par de nombreux combats et de nombreuses luttes, qui ont toujours été menés sur des bases idéologiques. Notre guerre révolutionnaire qui a conduit à la ratification de la Constitution et à notre système de gouvernement a été menée parce que nos fondateurs croyaient que chaque être humain est fait à l’image de Dieu et doté par Lui de certains droits inaliénables. De graves atteintes à nos droits ont nécessité une déclaration d’indépendance et un appel à la plus haute source de droit - le Dieu révélé dans la Bible - pour la rectitude morale de notre révolution.

Nos fondateurs ont reconnu que les droits sont antérieurs au gouvernement et que le but principal du gouvernement est de préserver et de protéger ces droits pour l’individu. Le gouvernement n’existe pas pour pour son propre profit. C’est une institution nécessaire pour fournir à la société civile des lois destinées à faire respecter la justice, à contenir le mal et à garantir aux citoyens les meilleures possibilités d’exercer leurs libertés individuelles.

Il est important de noter que nos fondateurs ont fortement débattu des paramètres et des pouvoirs à donner au gouvernement civil, mais se sont accordés à l’unanimité sur l’universalité de la vérité absolue et sur le fait que nos droits individuels viennent de Dieu parce que nous sommes faits à son image et que nous avons une dignité et une valeur inhérentes. Nos fondateurs ont convenu que le rôle du gouvernement est de protéger nos droits individuels, et que la conception de notre gouvernement doit donc atteindre ce même objectif.

Aujourd’hui, les Américains sont en profond désaccord sur la finalité du gouvernement. L’Amérique célèbre le jour de la Constitution chaque 17 septembre, mais nous sommes sur le point de jeter notre héritage idéologique et notre conception du gouvernement dans la réalité.

Les démocrates et les gauchistes n’ont pas caché que la destruction de notre système de gouvernement est exactement ce qu’ils ont l’intention de faire. Cette révolution progressiste ne se limite pas aux émeutes et à la violence insensée ou à une question étroite comme la réforme de la police ; il s’agit de la transformation de l’Amérique et d’un changement idéologique s’écartant des principes fondateurs de l’Amérique. Il s’agit d’une guerre physique sur notre propre sol, sous-tendue par une idéologie contraire à notre Constitution.

Notre Constitution a établi un système de gouvernement qui vise à offrir le plus de liberté possible à l’individu et à limiter le pouvoir du gouvernement à ce qui est absolument nécessaire pour protéger les droits individuels. Les fondateurs, dans leur sagesse, ont séparé les pouvoirs en trois branches fédérales égales et trois niveaux de pouvoir (fédéral, étatique et individuel).

De cette manière, nous limitons délibérément la capacité du gouvernement à empiéter sur nos libertés et à préserver la prise de décision et les possibilités individuelles (c’est-à-dire la liberté) dans notre vie quotidienne. Nous pouvons décider de ce qui est le mieux pour nous et nos familles en matière d’éducation, de carrière, de foi et de nombreuses décisions au quotidien. Nous pouvons réussir et progresser parce que nous avons des possibilités illimitées, garanties par les contrôles et les équilibres d’un gouvernement destiné à fournir une justice véritable et digne de ce nom. L’Amérique promeut le bien et réprime le mal. C’est la conception d’une société morale destinée à assurer la liberté et la justice pour tous.

Notre gouvernement est censé fonctionner de cette manière. Comme tout autre système sophistiqué, si l’on tente de l’utiliser dans un but qui n’est pas le sien, il fonctionne mal, se bloque ou est détruit. Heureusement, les dispositifs de protection de notre système ont contrecarré les objectifs d’acteurs malveillants qui ont essayé de concentrer trop de pouvoir dans une secteur ou d’exercer leurs pouvoirs d’une manière non prévue par les dispositions. Notre séparation des pouvoirs, notre contrôle judiciaire et notre système de fédéralisme ont fonctionné exactement comme prévu : comme un barrage contre la tyrannie et une barrière contre l’injustice.

Aujourd’hui, les électeurs progressistes qui ont été frustrés par la conception de la Constitution cherchent à la détruire complètement. Le marxisme est une idéologie totalement incompatible avec la fondation de l’Amérique dans un héritage judéo-chrétien. La philosophie marxiste ne valorise pas les individus. Dans son idéologie politique et économique pour la société civile, l’individu n’existe pas du tout avec des droits inhérents. Le but du socialisme est d’accroître le pouvoir du gouvernement, et non la liberté et la justice - la protection des droits de l’individu.

Les progressistes ont pour objectif de détruire notre système en favorisant l’autonomie personnelle, conçue pour plaire aux Américains parce que les marxistes sociaux savent que les Américains apprécient réellement la liberté. Malheureusement, nous sommes parmi les personnes les plus égocentriques parce que l’individu est si soigneusement protégé en Amérique. (D’où la nécessité ddu rôle de la famille et des institutions ecclésiastiques, en tant que contrepoids à l’individu). Dans une société civile, nous voulons pouvoir décider nous-mêmes de ce que nous croyons et de la façon dont nous vivons notre vie. Par conséquent, valoriser l’autonomie personnelle tout en étant politiquement favorable au véritable projet des démocrates pour l’Amérique est un conflit idéologique.

La clé est la suivante : lorsque le président Trump et les conservateurs plaident pour l’ordre public, l’originalisme et notre Constitution contre les idées progressistes, nous ne le faisons pas simplement pour faire avancer un candidat ou un parti par rapport à un autre. Nous nous efforçons de sauver le système et la mission de notre gouvernement civil. Nous essayons de sauver la conception de l’Amérique parce que nous croyons en ce que nos fondateurs ont fait.

John Adams a dit : « Notre Constitution a été faite uniquement pour un peuple moral et religieux. Elle est totalement inadéquate pour le gouvernement d’un autre peuple ». Cela ne signifie pas qu’il faille être chrétien ou même religieux pour bénéficier de la structure du gouvernement américain. Adams parlait de la compréhension de la conception morale du système.

Si vous aimez la liberté et que vous souhaitez prendre des décisions pour vous et votre famille, vous devriez examiner attentivement la conception intentionnelle de notre système de gouvernement américain et l’histoire de notre nation, qui a toujours offert plus de liberté, plus d’opportunités et plus de prospérité que toute autre nation. Ce n’est pas pour rien que des personnes de toutes origines viennent en Amérique. Ce n’est pas à cause de notre diversité, mais de notre unité dans un but commun : la liberté et la justice pour tous.

Nous ne pourrons pas atteindre les idéaux pour lesquels nos fondateurs se sont battus si nous détruisons notre système. Nous avons la possibilité infinie de continuer à créer une union plus parfaite au sein de notre structure, et nous avons continué à la perfectionner. La défaillance de 2020 ne réside pas dans la conception du système. La défaillance est une erreur intentionnelle de l’utilisateur - une tentative ouverte de détruire le gouvernement américain, de remplacer notre système par un régime égoïste destiné au pouvoir et au contrôle et non à la liberté ou à la justice.

Défendez notre système de gouvernement en Amérique. Célébrez aujourd’hui le jour de la Constitution en votant pour sa préservation. C’est le meilleur système jamais créé parmi les nations et nous pouvons continuer à créer une unité plus aboutie au lieu de détruire intentionnellement notre liberté, et avec elle, une véritable justice significative pour tous.

Jenna Ellis (@JennaEllisEsq) est avocate en droit constitutionnel et conseillère personnelle du président Trump. Elle est la conseillère juridique principale de la campagne Trump 2020, conseillère spéciale de la société Thomas More, senior fellow au Centre Falkirk et auteur de The Legal Basis for a Moral Constitution.

—  0 commentaires  —

© Geopolintel 2009-2021 - site réalisé avec SPIP - l'actualité Geopolintel avec RSS Suivre la vie du site