Geopolintel

A qui profite la Cocaïne ?

jeudi 7 janvier 2010

Cinq années d’enquête ont été nécessaires pour retrouver, dans sept pays (Colombie, Pérou, Bolivie, Panama, Etats-Unis, France, Israël) les acteurs officiels et sousterrrains qui ont assisté ou participé à la naissance des cartels de la cocaïne.

Date de tournage : 1993
Pays : BOLIVIE. COLOMBIE. FRANCE. ISRAEL. PANAMA. PEROU. USA.
Journalistes : Gilles DE MAISTRE
Mylène SAULOY

Producteur : C.N.C. (Avec la participation)
CAPA (Une coproduction)
FRANCE 2 (Une coproduction)
PROCIREP (Avec la participation)
SHOOT AGAIN (Une coproduction)

Chaîne de diffusion : France 2
Thème : SOCIETE
Sous-thèmes : DROGUE POLITIQUE

Première partie : le nerf de la guerre

Cinq années d’enquête ont été nécessaires pour retrouver, dans sept pays (Colombie, Pérou, Bolivie, Panama, Etats-Unis, France, Israël) les acteurs officiels et sousterrrains qui ont assisté ou participé à la naissance des cartels de la cocaïne. Des intervenants de première ligne démontrent la responsabilité des pays qui se disent en guerre contre la drogue, dans la formidable expansion du trafic.

Deuxième partie : cocaïne, l’arme à double tranchant

Depuis la chute du mur de Berlin, la cocaïne a remplacé le communisme. C’est au nom de la santé du monde que les États-Unis interviennent désormais en Amérique Latine pour continuer d’y protéger leurs intérêts économiques et stratégiques. Les pays producteurs se lassent de cette ingérence au nom de la drogue. Le protectionisme de l’Europe et des États-Unis, ajouté aux politiques néo-libérales que leur impose le FMI, ont ruiné l’agriculture. La coca est le seul produit agricole qui leur permette de résister à la crise. Les bénéfices des exportations de cocaïne viennent à point pour rembourser leur dette au FMI et au club de Paris, qui par conséquent ferment les yeux.

—  2 commentaires  —

© Geopolintel 2009-2015 - site réalisé avec SPIP, optimisé pour Firefox - l'actualité Geopolintel avec RSS Suivre la vie du site