Geopolintel

Fin de l’argent liquide : Macron légalise le pourboire électronique

mardi 28 septembre 2021

Besoin d’un terminal de paiement ?
Yavin
L’alternative moderne destinée aux commerçants et PME en complément ou remplacement des banques.
Inciter vos clients laisser un pourboire lors du paiement
Avec la disparition des espèces, les clients ont tendance à laisser moins de Pourboires au moment de régler l’addition.
L’appli Pourboire by Yavin leur propose de le faire au moment de l’encaissement.
C’est un moyen simple et super efficace de motiver vos équipes de serveurs.

Voilà, tout doucement le remplacement des banques arrive avec l’argent liquide qui va disparaître au profit de la monnaie numérique.
Mais depuis la décision de la Chine de suspendre toutes les transactions de crypto monnaie, les mondialistes sont en panique.

  • « Dans la perspective de l’élection présidentielle de 2022, Emmanuel Macron montre son intérêt pour le pouvoir d’achat français. »

Non le pouvoir d’achat des français est le dernier des soucis de Macron, il démontre au contraire que sa volonté de détruire le commerce de proximité passe par l’annulation de l’argent liquide et le traçage de votre argent. C’est encore du data qui sera vendu à la Silicon Valley.

  • « On va passer le texte dans les prochaines semaines, pour que dans tous les prochains mois on puisse avoir des pourboires qui seront défiscalisés et sans charge » a déclaré le président. « Et l’idée c’est quoi ? C’est qu’on puisse, au restaurant, payer le pourboire avec la carte bleue, l’arrondi ou plus. Car on l’a vu en sortie de crise, nos compatriotes utilisent de moins en moins de liquide. » Lyon septembre 2021

Un complément de salaire pourrait être envisagé auprès de ceux qui ont eu la malchance de croire en Macron avec « le contrat du siècle » et le fiasco des sous marins australiens, mais les pourboires des rétrocommissions, ne financeront pas sa campagne présidentielle.
Macron est l’homme qui nous fait regretter François Hollande, tout un programme.

Restauration : Emmanuel Macron annonce une défiscalisation des pourboires par carte bancaire

l’essentiel Ce lundi, le Président a annoncé lors du Salon International de la restauration, de l’hôtellerie et de l’alimentation la défiscalisation des impôts par carte bancaire. L’objectif : venir en aide au secteur de la restauration qui peine à recruter.

Les pourboires par carte bancaire seront défiscalisés. C’est ce qu’Emmanuel Macron a annoncé ce lundi 27 septembre au Salon International de la restauration, de l’hôtellerie et de l’alimentation, à Lyon, devant les professionnels. « Nous avons décidé que les pourboires payés par carte bleue seraient sans charge pour les employeurs et sans impôts pour les salariés » avec une mise en œuvre « dans les prochains mois », a affirmé le Président.

Avec cette défiscalisation des pourboires par carte bancaire, ceux-ci seront de nouveau un véritable complément de salaire. Cette mesure intervient dans un contexte où ces milieux peinent à recruter. Avec cette annonce, le président de la République entend montrer son soutien au secteur de la restauration, déjà aidé par l’Etat mais contraint par le pass sanitaire.

Dans la perspective de l’élection présidentielle de 2022, Emmanuel Macron montre son intérêt pour le pouvoir d’achat français, axe essentiel de son bilan selon France info. Face à ceux qui y verraient une mesure « carnet de chèque », le Président défend une fiscalisation qui ne ferait rien perdre à l’Etat, les pourboires en liquide ne parvenant déjà quasiment jamais à l’administration fiscale. « Cela va vous permettre d’attirer plus de jeunes et de moins jeunes pour leur dire : tu peux gagner plus que le salaire et le bonus que je te verse », a conclu le chef de l’Etat, qui déplore régulièrement les emplois non pourvus dans ce secteur, un casse-tête pour les restaurateurs.

Yavin, précurseur de l’annonce

Cette mesure a été applaudie par avance par la profession lundi matin. « C’est une excellente nouvelle, car le pourboire fait partie de l’attractivité de nos métiers. Mais maintenant que tout le monde paie par carte bleue ou via des applications, très souvent on n’a plus de monnaie pour rajouter 3 à 5 euros pour le service. Quand on aura la possibilité de laisser un pourboire sur la note, ce sera beaucoup plus facile », s’est félicité par avance lundi matin Didier Chenet, président du GNI, syndicat des indépendants de l’hôtellerie restauration.

Selon le terminal de paiement Yavin, cette mesure avait « déjà été anticipée », en « proposant aux restaurateurs une application pourboires sur leurs terminaux de paiement dernière génération ». En effet, ces terminaux, à l’apparence de smartphones, permettraient de proposer, au moment de payer par carte, de laisser un pourboire.

« Le restaurateur récupère en fin de journée le montant de pourboires obtenus pour chacun des serveurs » informe le service dans un communiqué. « Une fois l’application installée 40% des clients laissent un pourboire lors du paiement ».

Depechedumidi

—  0 commentaires  —

© Geopolintel 2009-2021 - site réalisé avec SPIP - l'actualité Geopolintel avec RSS Suivre la vie du site