Geopolintel

Etats Unis : Tentative massive d’intimidation des témoins de la fraude électorale

mercredi 16 décembre 2020

Un témoin de la fraude électorale américaine du 3 novembre a vécu une tentative d’assassinat. Un véhicule avec des tireurs était posté en embuscade devant son domicile. Le témoin a réussit à s’enfuir pour finalement se réfugier chez lui et appeler les forces de l’ordre.

Le peuple américain a exhorté les électeurs à faire leur devoir en témoignant sur les fraudes électorales dans tout la pays. Mais il s’avère qu’ils l’ont fait sans se rendre compte qu’ils allaient témoigner contre le plus grand syndicat du crime de la planète.
Le témoin qui a essuyé des tirs devant son domicile partait travailler comme tous les matins, maintenant elle doit prendre un congé pour assurer sa protection.

L’Etat profond n’a pas abandonné sa victoire frauduleuse, il mène en ce moment plusieurs tentatives d’intimidation comme celles exercée auprès des juges.

L’administrateur du forum 8kun connu sous le nom de Ron, a eu une information d’un proche d’un juge :

  • "Vous vous demandez pourquoi certaines affaires sont rejetées sans même avoir été entendues ?
    Un proche d’un de ces juges m’a contacté pour me dire que des juges et leurs familles reçoivent des menaces de mort pour des affaires de fraude électorale.
    Je ne vais pas citer de noms, mais maintenant vous savez.
    "

Un entrepreneur de Dominion Voting Systems qui a témoigné avoir vu des fraudes électorales au Michigan a déclaré à un comité sénatorial de l’État qu’elle avait appelé le FBI pour signaler ce dont elle avait été témoin, mais avait été interrompue et ignorée par la suite par les agents.

Mellissa Carone, une free-lance informatique qui a été assignée par Dominion pour travailler au TCF Center à Detroit le jour du scrutin, a déclaré qu’elle avait appelé le FBI le 5 novembre pour signaler les cas de fraude qu’elle avait constatés, y compris les bulletins comptés huit à 10 fois.

« J’ai parlé avec une femme pendant au moins 40 minutes, » Carone a déclaré mardi au comité de surveillance du Sénat du Michigan. « Le téléphone s’est déconnecté. Elle avait toutes mes informations. Elle ne m’a jamais rappelé. J’ai dû les rappeler. Je n’ai pas été recontacté depuis. »

Le témoignage de Melissa a été jugé « non crédible » par le juge.

Affaire Epstein : le fils d’une juge chargée de l’affaire tué à son domicile par un faux livreur

Un homme armé déguisé en livreur est entré au domicile de la juge Esther Salas, aux Etats-Unis, a abattu son fils et blessé son mari par balles. Il y a 4 jours la juge s’était vue assigner une affaire civile poursuivant Deutsche bank pour ses relations avec Jeffrey Epstein.

Dimanche, vers 17 heures, le fils de la juge Esther Salas a été retrouvé mort et son mari blessé par balles. Un homme se faisant passer pour un livreur FedEx est entré au domicile de la famille dans le New Jersey, aux Etats-Unis, et leur a tiré dessus, d’après le rapport des enquêteurs.

Le maire de North Brunswick au New Jersey a confirmé la mort du fils de la magistrate, Daniel Anderl alors âgé de 20 ans dans la soirée. Le jeune homme aurait ouvert la porte et se serait pris « une balle en plein cœur » déclare le maire auprès à ABC News. Le mari, quant à lui, se trouvait dans un état critique mais stable après avoir été opéré, selon le New Jersey Globe.

Dans un communiqué du FBI à Newark, ils recherchent activement le suspect et appellent à la collaboration de tous ceux qui pensent détenir une information pertinente. Cependant le mobile du crime reste méconnu des enquêteurs. « En tant que juge, elle a reçu des menaces de temps en temps, mais tout le monde dit qu’il n’y en avait pas eu récemment », a déclaré le maire, amie personnelle du juge et de son mari auprès de ABC News.

—  0 commentaires  —

© Geopolintel 2009-2021 - site réalisé avec SPIP - l'actualité Geopolintel avec RSS Suivre la vie du site