Geopolintel

Les électeurs américains s’inquiètent pour la démocratie à cause de la fraude électorale.

vendredi 22 octobre 2021

Une vague importante de sondages inquiète Joe Biden et les Démocrates.

Plus de la moitié des Américains affirment que la démocratie de la nation est « fortement menacée ».
« Les spécialistes des élections et les défenseurs de la démocratie ont tiré la sonnette d’alarme concernant la bataille contre la démocratie américaine. Un nouveau sondage réalisé pour le Grinnell College, révèle que les supporters de Trump sont les seuls à s’inquiéter de l’avenir de la démocratie » Journal The Hill.

« Le sondage, publié mercredi, a révélé que 52 % des adultes, 55 % des électeurs potentiels et les deux tiers des conservateurs soit 76 % des supporters de Trump ont déclaré que la démocratie américaine était gravement menacée »

D’après un sondage de Rasmussen Reports, 90 % des électeurs américains sont préoccupés par la fraude électorale.
Le sondage a également révélé que 74 % des Américains sont favorables à la vérification d’identité des électeurs.

Les électeurs pensent majoritairement qu’il est important d’empêcher la fraude électorale et considèrent que l’obligation de présenter une pièce d’identité avec photo est une mesure suffisante pour garantir l’intégrité des élections.

Un nouveau sondage national par téléphone et en ligne de Rasmussen Reports révèle que 90 % des électeurs américains potentiels pensent qu’il est important d’empêcher la fraude électorale, dont 79 % qui disent que c’est très important.

Seuls sept pour cent (7%) des électeurs pensent qu’il n’est pas important d’empêcher la fraude électorale.

Un autre sondage Rasmussen a constaté que la plupart des électeurs sont d’accord avec Donald Trump sur la nécessité de réformes électorales au niveau des États.

Le sondage a montré que 61% des électeurs probables sont d’accord avec une déclaration de Trump publiée sur son site Web, qui dit : « La réforme des élections doit se produire dans les Swing States comme la Pennsylvanie, le Michigan, la Géorgie, le Wisconsin et l’Arizona, où les électeurs ont perdu confiance dans leur processus électoral. »

Le rapport Rasmussen détaille :

  • ...42% sont tout à fait d’accord. Trente-quatre pour cent (34 %) des électeurs ne sont pas d’accord avec la déclaration de M. Trump, et25 % sont tout à fait en désaccord.
  • Le pourcentage d’électeurs qui approuvent la déclaration de M. Trump est plus élevé que celui des électeurs qui approuvent la déclaration de M. Biden, qui a dit que l’Amérique était « confrontée au test le plus important pour notre démocratie depuis la guerre civile ». Cinquante-six pour cent (56%) sont d’accord avec Biden, dont 33% qui sont tout à fait d’accord.
  • Trente-sept pour cent (37%) ne sont pas d’accord avec Biden, dont 26% qui ne sont pas du tout d’accord.

À la fin du mois dernier, un sondage de l’Université Monmouth a révélé qu’un tiers des Américains pensent que Joe Biden a remporté l’élection présidentielle de 2020 en trichant.

Le sondage révèle que 32 % des personnes interrogées pensent que la fraude est la raison pour laquelle Biden a remporté l’élection présidentielle.

Soixante-trois pour cent des électeurs du GOP et des électeurs de tendance républicaine affirment que Biden n’a pas été légitimement élu président.

Selon le sondage Monmouth, 14 % des personnes interrogées ont déclaré qu’elles n’accepteraient jamais que Biden soit le président légitime.

Trente-trois pour cent des personnes interrogées ont déclaré qu’elles pensaient que les efforts des législatures d’État pour vérifier les résultats de l’élection de 2020 étaient légitimes.

Plus tôt ce mois-ci, un autre sondage a révélé que près d’un tiers des électeurs républicains pensent que Donald Trump sera rétabli dans ses fonctions de président cette année.

Un nouveau sondage Politico/Morning Consult a demandé aux personnes interrogées quelle était la probabilité qu’elles pensent « que l’ancien président Donald Trump soit rétabli dans ses fonctions de président des États-Unis cette année, si tant est qu’il le soit ? »

Dix-sept pour cent des républicains disent que c’est « très probable », tandis que 12% disent que c’est « plutôt probable ».

Chez les démocrates, seulement 7% pensent que c’est « très probable », et 6% pensent que c’est « plutôt probable ».

Chez les indépendants, 17% pensent que c’est « très probable » ou « plutôt probable ».

Conservativebrief

—  0 commentaires  —

© Geopolintel 2009-2021 - site réalisé avec SPIP - l'actualité Geopolintel avec RSS Suivre la vie du site