Geopolintel

Banques. 277 banquiers millionnaires en France

vendredi 15 mai 2015

Selon les chiffres communiqués par BNP Paribas, Natixis et la Société Générale, il y aurait 277 banquiers millionnaires salariés de ces établissements.

Ce n’est pas la crise pour tout le monde. D’après les données que les groupes bancaires sont contraints de publier et ce pour la première fois par Bruxelles, le nombre de banquiers exerçant dans des établissements français gagnant plus de 1 million d’euros se compte aujourd’hui en centaines. Le journal Les Échos qui a compilé ces informations affirme que parmi les trois groupes, soit BNP Paribas, Société Générale et Natixis, qui ont à ce jour publié leurs chiffres, on compte donc 277 banquiers dits « régulés ».

Ces salariés ont gagné, en 2014, plus de 1 million d’euros en fixe et variable souligne le quotidien économique. C’est beaucoup plus qu’en 2013, année où 177 étaient comptabilisés, et que les 162 de 2011, selon les chiffres fournis par l’Autorité bancaire européenne (EBA).
BNP Paribas arrive en tête de ce classement

Et si l’on s’amuse à réaliser notre petit podium, BNP Paribas arrive en tête de ce classement avec ses 149 millionnaires. Le Figaro rapporte qu’un tiers de ces salariés exceptionnels exercent à Londres pour la banque française. Le reste du bataillon se partage entre la France (33), l’Asie (30) et les Etats-Unis (29). BNP Paribas est également le seul établissement à rémunérer trois de ces salariés plus de 3,5 millions d’euros annuels.

A la Société Générale, ils sont 109 à prétendre gagner plus d’un million quand ils sont seulement 19 chez Natixis. Le Figaro précise toutefois que la rémunération moyenne des salariés de la Société Générale est cependant légèrement supérieure à celle des salariés de BNP Paribas, à 54 846 euros bruts annuels contre 52 018 euros.

Enfin, si l’on compare ces rémunérations « au delà du million » de nos banques françaises à leur concurrent européen, on s’aperçoit que ces derniers font beaucoup mieux. Première banque européenne, HSBC compte ainsi 320 millionnaires dont certains perçoivent entre 7 et 9 millions d’euros.

Mais la palme revient sans doute à la Deutsche Bank qui en dénombre 816 (plus du double des trois banques françaises réunies). Là, 14 salariés y gagnent entre 6 et 9 millions d’euros.

Source

............................................................................................................

Sapin lance la « chasse à l’argent liquide » pour lutter contre le financement du terrorisme

Interdiction de payer plus de 1.000 euros en espèce et surveillance systématique des « gros retraits » : quelques-unes des mesures annoncées par le ministre des Finances, selon les informations parues ce mercredi dans Le Parisien/Aujourd’hui en France.

Une « chasse à l’argent liquide ». C’est de cette façon que Le Parisien/Aujourd’hui en France traduit les mesures annoncées par Michel Sapin, mercredi 18 mars, pour lutter contre le financement du terrorisme. Revue de détail.

Interdiction de payer plus de 1000 euros en espèces

La première mesure concerne l’« interdiction de payer plus de 1.000 euros en espèces », indique Le Parisien, qui rappelle que, « jusqu’ici, les consommateurs français pouvaient régler jusqu’à 3.000 euros d’achats en liquide ».

En outre, pour les non-résidents, autrement dit les touristes étrangers, le maximum est, lui aussi, revu à la baisse, de 15.000 à 10.000 euros car « le paiement en liquide permet, en effet, de recycler de l’argent aux origines douteuses ».

La mesure « sera appliquée dès le 1er septembre 2015 », affirme au journal Michel Sapin.

Les gros retraits constamment surveillés

« Les gros retraits » seront « systématiquement surveillés », précise le journal.

« Les banques doivent signaler tout mouvement de fonds ou comportement qui leur paraît suspect à Tracfin, le service du ministère de l’Économie chargé de la lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme. Mais il n’existait jusqu’à maintenant aucun seuil de déclaration automatique », rappelle le quotidien.

Désormais, les banques « devront systématiquement signaler à Tracfin tout dépôt ou retrait d’espèce supérieure à 10.000 euros par mois ». Cette mesure sera effective à partir du 1er janvier 2016.

Une pièce d’identité pour des échanges importants de devise

« A partir du 1er janvier 2016, les bureaux de change devront réclamer une pièce d’identité lorsqu’une personne veut échanger plus de 1.000 euros de devises », annonce également Michel Sapin..

Les transferts physiques de capitaux par fret devront être déclarés à la douane

Autre mesure : « L’obligation de déclarer les capitaux transitant par le fret. »

« Une déclaration à la douane est obligatoire si on entre sur le territoire avec une valise de billets ou une marchandise de valeur comme l’or », indique le quotidien. « Mais jusqu’ici, elle ne l’était pas si vous vous faisiez livrer par voie postale. A partir du 1er janvier 2016, ces transferts physiques de capitaux par fret et fret express devront obligatoirement être déclarés préalablement à la douane. »

Les comptes Nickel seront référencés avec les autres comptes bancaires

« Les 80.000 comptes du type Nickel, que l’on peut ouvrir dans les bureaux de tabac, seront référencés au fichier Ficoba, auquel sont soumis tous les autres comptes bancaires » et « le ’devoir de vigilance’ des institutions financières, notamment dans l’octroi de crédits à la consommation, sera renforcé », annonce également encore Le Parisien.

Source

—  0 commentaires  —

© Geopolintel 2009-2015 - site réalisé avec SPIP, optimisé pour Firefox - l'actualité Geopolintel avec RSS Suivre la vie du site