Geopolintel

France : Nos élus vivent comme des princes

jeudi 20 décembre 2018

La France est recordman du monde d’élus par habitant. Nos députés, nos sénateurs et nos élus locaux bénéficient de copieuses indemnités, de notes de frais faramineuses, de régimes de retraite en or, de fastueux bureaux, de logements de fonction vastes et élégants, de voitures de luxe avec chauffeurs…

Le Parlement nous coûte 2,4 millions d’euros par jour !

Le budget annuel des 577 députés de l’ Assemblée nationale s’élève à 564 millions d’euros pour l’exercice de leur mandat, le budget annuel des 348 sénateurs s’élève quant à lui à 352 millions d’euros en 2014.
Les frais de voyage des députés coutent 7 millions d’euros par an à l’Assemblée nationale et aux contribuables. Les dépenses téléphoniques des députés coûtent 3,3 millions d’euros par an et sont également prises en charge par l’Assemblée. Enfin, les frais de secrétariat des députés, qui peuvent bénéficier de 4 collaborateurs, s’élèvent à 106 millions d’euros.

Résultat : les niches, passe-droits, protections, subventions, monopoles, avantages statutaires, électricité gratuite, absence de journée de carence ou retraites à 52 ans dont bénéficient les protégés de la République - y compris les journalistes - ont coûté l’an dernier en moyenne 847 euros à chaque famille de l’hexagone en 2014.
source : bfmbusiness.com

Le numéro 5 des « Dossiers du Contribuable » actualise les précédentes études de Contribuables Associés (monographies, hors-série) sur ce que nous coûtent les élus.

Est-ce un sujet secondaire ? Non. L’agence de notation Standard and Poors vient de rétrograder le triple A de la France. C’est le début d’une cascade de dégradations par cette agence et les autres, qui aggravera dramatiquement le coût des emprunts publics français sur les marchés financiers. Diminuer la dépense publique est plus vital que jamais.

Nos élus devraient montrer l’exemple en réduisant leurs revenus et leurs avantages. Bien sûr, les nombreux maires de petites communes aux rémunérations modestes et au dévouement sans limites ne sont pas en cause.

La France est recordman du monde d’élus par habitant. Nos députés (dont ceux qui nous représentent à Bruxelles), nos sénateurs et nos élus locaux bénéficient de copieuses indemnités, de notes de frais faramineuses, de régimes de retraite en or, de fastueux bureaux, de logements de fonction vastes et élégants, de voitures de luxe avec chauffeurs…

Le « millefeuille » administratif (communes, syndicats intercommunaux, départements, régions) leur offre un empilement de postes lucratifs et redondants. Ils cumulent les mandats, les rémunérations et les retraites. Les non réélus sont recasés dans des emplois fictifs ou des organismes inutiles.

Les revenus et le train de vie de nos élus les font évoluer dans un autre monde que celui des contribuables qui les financent. Et qui ont le droit d’en être informés.

Laurent Artur du Plessis, rédacteur en chef des Dossiers du Contribuable

Combien gagnent les membres du Conseil constitutionnel ?

Au total, le Conseil constitutionnel coûte 76 677,76 euros par mois pour les salaires de ses membres soit 920 124 euros par an.

Combien coute un député européen ?

Un député européen coûte 613.000 euros par an.
La France a 74 députés européens au total ils coutent 45 362 000 d’euros

Les revenus des élus locaux

Que représente le coût annuel des indemnités de nos élus locaux ?
Aux alentours de 1,5 milliard d’euros payés par le contribuable.

Sources BFM Business

—  0 commentaires  —

© Geopolintel 2009-2018 - site réalisé avec SPIP, optimisé pour Firefox - l'actualité Geopolintel avec RSS Suivre la vie du site