Geopolintel - comprendre les enjeux globaux d’aujourd’hui
-->

COMMENTAIRES

Souveraineté monétaire ou dictature bancaire.

date de publication: 14 juin 2011
La sortie de l’€uro est-elle l’unique condition d’un retour à la souveraineté monétaire ? La Grèce est-elle destinée à nous montrer ou à nous ouvrir le chemin pour un retour à la souveraineté monétaire dont le premier geste serait de quitter l’€uro, au moins en tant que monnaie unique ? Retour au Drachme à Athènes, au Franc à Paris ? Resterait par la suite à examiner son sort éventuel comme « monnaie commune ». Nous avons dit première étape : en effet revenir à une monnaie nationale donne une manœuvrabilité, (...)
  • 16 juin 2011 11:57, par A-J Holbecq

    Merci de citer mes calculs que vous pouvez trouver réactualisés sur la page http://monnaie.wikispaces.com/Arnaque

    Pour résumer , en euros constants valeur 2010 :

    • Les soldes primaires (sans intérêts) des budgets des Administrations publiques sont sensiblement en équilibre moyen sur la période 1980 – 2008.
    • Les déficits presque systématiques des budgets des Administrations publiques sont dus aux intérêts qu’il a fallu payer et qui représentent maintenant le second poste budgétaire après l’enseignement.
    • Fin 1979, la dette, déjà injustifiable, était de 243 Md€ (21% du PIB) ; Fin 2010, la dette s’établit à 1591 Md€, 82% du PIB !
    • Entre 1980 et 2010 la dette a augmenté de 1348 Md
    • Nous avons, sur cette période, payé 1 408 Md€ pour les seuls intérêts : 125 millions par jour en moyenne, 5 millions par heure !
    • Ces intérêts (que nous avons du emprunter) ont, par effet boule de neige, grossi la dette. Si nous n’avions pas eu à payer ces intérêts la dette publique serait de 194 Md€ ( 10% du PIB ) , plus faible aujourd’hui qu’en 1979 !
 
© Geopolintel 2009-2014 - site réalisé avec SPIP, optimisé pour Firefox - l'actualité Geopolintel avec RSS Suivre la vie du site